En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
François Sorel et Laetitia Barlerin
 

Dimanche 05/04, François Sorel et Laetitia Barlerin s'intéressent à aux abeilles, qui suscitent à la fois inquiétude et engouement.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • natdan
    natdan     

    S 'il n' y avait pas les particuliers ( et encore je ne parle que de ceux qui n' utilisent pas de produits phytosanitaires ) pour laisser fleurir, planter des arbres fruitiers dans leur jardin ou propriété.. il y aurait encore moins d' abeilles ... l' Agriculture d' aujourd' hui ne s' intéresse qu' a la production de végétaux mutés et d' usage de traitements non naturels..avec disparition des arbres isolés, d' arbres fruitiers aux abords des parcelles et d' une partie des haies naturelles...pire encore.. la plupart des gens veulent des sols propres, démunis de plantes sauvages (celles-ci pourtant produisent des fleurs intéressantes pour les abeilles) !!

Votre réponse
Postez un commentaire