En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
David Bultel s'est vu prescrire 8 fois la dose quotidienne recommandé pour son traitement contre la toxoplasmose. malgré ses alertes au praticien, il est décédé. (Photo d'illustration).
 

Un père de famille de 34 ans est décédé après s'être vu administrer 8 fois la dose normale d'un médicament contre la toxoplasmose. Ni l'ophtalmologue qui lui a fait la prescription, ni le pharmacien, ni son généraliste, n'ont remarqué l'erreur. Sa famille vient de porter plainte. Sur RMC, sa femme dénonce "un immense gâchis".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Brice.O
    Brice.O     

    pour n'importe qui avec un minimum de bon sens l'erreur médicale est évidente mais comme souvent les responsables seront innocentés puisque les médecins ne reconnaissent jamais s'être trompé aussi évident que ça puisse être

  • ancien
    ancien     

    Quelle malheureuse et tragique situation !!! Il est normal que la jeune épouse demande que les responsables soient désignés à l'opinion publique. Il est incontestable que de nombreux et graves manquements ont eu lieu pour parvenir à ce triste résultat. Il est certain que les responsables sont certainement marqués par ce décès. Personne, parmi les personnes concernées, n'est épargné le rôle le plus à plaindre est cependant assumé par la jeune femme pour laquelle la vie a pris une tournure horrible.

Votre réponse
Postez un commentaire