En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La cellule d'écoute de la mairie de Nice a reçu 300 appels depuis sa création en octobre.
 

REPORTAGE - Face au risque de radicalisation, une structure d’écoute et d’aide aux familles a été mise en place. Plusieurs centaines d’appels ont été recensés depuis sa création en octobre.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • scheise
    scheise     

    Foutage de gueule

  • andre04
    andre04     

    moi je les laisserais partir en échange de leur documents français :carte sécu,carte d'identité ,passeport etc ça évitera les retours et que sa soit utilisé par d'autre !!!!!

  • domino
    domino     

    encore de l'argent public foutu en l'air pour rien

  • la lorgnette
    la lorgnette     

    Si vous croyez vraiment à l'efficacité de ces cellules de déradicalisation:pouce en haut pour oui,en bas pour non.

    goodblow
    goodblow      (réponse à la lorgnette)

    ca marche plutôt bien dans les pays ou c'est deja en place ! apres ca marche pas toujours c'est pas la solution miracle mais bon si on peut eviter le pire comme cela pk pas !

Votre réponse
Postez un commentaire