En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Abdallah Zekri: "Pour mettre fin aux prières de rue, il faut doubler le nombre de lieux de cultes"
 

Après la polémique autour des prières de rue à Clichy-la-Garenne, le président de l'observatoire national contre l'islamophobie, Abdallah Zekri, a estimé dans Bureau de Vote ce vendredi qu'il fallait construire 2.500 lieux de culte pour les musulmans.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • jmtroyes
    jmtroyes     

    La religion doit se faire dans le cadre privé. Surtout que ces gens là ne veulent pas laisser la construction d'église dans leur pays d'origine.
    Trop de laxiste nous tue. Il ne faut en aucun cas céder car ce n'est que de la provocation tout comme le port du voile alors que les femmes algérienne se battent pour ne plus le porter , ici en France, bientôt, on va l'imposer à nos filles et petites filles.
    Il est grand temps que nos gouvernants se réveillent!!!, Zemmour a raison.

  • chris-off
    chris-off     

    Bon aucun compromis envers des gens qui chassent les chrétiens un peu partout dans le monde... n' en déplaise à rmc/bfm qui vire les commentaires qui ne leurs plaisent pas....la réponse est non....

  • domeo
    domeo     

    Mais pourquoi les fidèles adeptes de n'importe quelle religion ne prient-ils pas chez eux ? Cela éviterait tout débordement public lequel peut gêner la circulation de certaines rues. Les forces de l'ordre n'hésitent pas à verbaliser le moindre délit de stationnement alors au nom de quel intérêt public devrait-on empêcher les voitures et les gens de circuler ???

Votre réponse
Postez un commentaire