Affaire Ferrand: "La moralisation de la vie politique voulue par Macron commence mal"
 

Pour Eric Brunet, avec l'affaire Ferrand, la moralisation de la vie politique voulue par Macron commence mal. D'accord? Pas d'accord? Votez, donnez votre opinion et écoutez "Radio Brunet" dès 13h sur RMC! Affaire Ferrand: "La moralisation de la vie politique voulue par Macron commence mal"

Newsletter RMC

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • Vinals
    Vinals     

    Ce brave Ferrand qui a tant attaqué Fillon sur la moralité de la vie politique est vraiment un tordu. Quand je vois le premier ministre qui est incapable de prendre position sur son ministre à part confier aux électeurs la sanction à infliger à un voyou. LAMENTABLE.... Pour les médias macronismes, tout va bien, rien à signaler, c'est très grave.

  • gochexit
    gochexit     

    Contrairement aux diffamations sans la moindre preuve envers MR Fillon qui a ainsi été assassiné politiquement, les deux (seulement à ce jour mais..) affaires évidemment illégales de Ferrand , s'ajoutent à l'inculpation du Garde des sceaux, à la fraude fiscale avérée (payer ensuite sous la contrainte n'efface pas le délit), et à l'outrageuse minoration de la déclaration de patrimoine de l'occupant de l'Elysée ou la non déclaration de patrimoine du 'viré des LR actuellement 1er ministre, aux lapsus à répétitions et aux couacs du ministre de l’intérieur.
    Bref quel beau monde "irréprochable".

  • Sisyphe7
    Sisyphe7     

    Après FILLON, après LEROUX, J'adore entendre ceux qui hier s'indignaient la morale plein la bouche, défendre aujourd'hui l'indéfendable... A mourir de rire.
    Ah elle sont belles les convictions ! Ah oui j'oubliais avec MACRON, il n'y a plus de convictions !

  • meyhera
    meyhera     

    Eric,
    Vous êtes complètement à côté de la "plaque". L' "affaire" n'est pas du domaine public mais privé. Il n'y a pas d'argent public en cause, il n'y a pas de loi en cause. Cela n'a rien à voir avec les affaires Fillon, Cahuzac et autres. De plus, pour ce que l'on en sait aujourd'hui tout s'est passé correctement au sein de la Mutuelle de Bretagne. Si les opposants à Macron n'ont rien d'autre pour attaquer Macron c'est que les équipes d'En Marche sont bien vertueuses ! Eric, en reprenant cette pseudo-affaire, vous encourager la suspicion envers ceux qui gagnent de l'argent ! Haro sur ceux qui ont de l'argent. Vous me décevez beaucoup.
    Michel, de Biarritz

  • jibou
    jibou     

    et donc tous ces gentils qui crachent sur les fonctionnaires qui sont pleins de privilèges, on parle aussi de la voiture de fonction? ou des frais de restaurant, de vacances...... au lieu de moralisé tout le monde on devrait faire des impôts uniques, ça éviterait tous ces dérapages.

  • Jean Sinquin
    Jean Sinquin     

    Une grande majorité des propriétaires d'entreprise s ou des professions libérales ont une sci et font payer un loyer à leur entreprise. C'est un montage financier classique effectué avec l'aide des experts comptables et au bout de quelques années les bâtiments sont revendus à l'entreprise avec la plus value. C'est une jolie prime mais c'est du classique de chez classique. Pas moral mais légal et cela permet de jouer sur les impôts, c'est de la fiscalité pure. Demandez donc à un expert comptable il vous le dira (ou pas car chutt secret professionnel

  • Venete34
    Venete34     

    Selon que vous serez puissant ou misérable ,vous serez reconnu innocent ou coupable.

  • dad51
    dad51     

    La moralisation de la vie politique est une blague! Car il ne devrait pas y avoir de loi meS des fait, qui montrerai l'exemple au peuple. L'indignation à double vitesse détruit la démocratie. Les premiers fautif sont les électeurs, qui ne font pas le nécessaire pour exclure les brebis galeuse.

Votre réponse
Postez un commentaire