En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Affaire Le Roux: "l’exigence de transparence va mettre sur la table des choses ahurissantes" 

Affaire Le Roux: "l’exigence de transparence va mettre sur la table des choses ahurissantes" 
 

Le ministre de l’Intérieur Bruno Le Roux, a reconnu lundi soir avoir employé ses deux filles comme assistantes parlementaires entre 2009 et 2016, alors qu’elles étaient encore lycéennes. Ce mardi, le ministre de l’Intérieur a annulé ses rendez-vous.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • kris64
    kris64     

    Des internautes s'étonnent encore des soi-disant révélations sur les dérives des élus.
    Pourtant, depuis des années, ont été publiés des dizaines d'ouvrages traitant de ce sujet.
    Citons, entre autres, " La République du copinage ", " Rose Mafia " et " Le Sénat : Un paradis fiscal pour des parlementaires fantômes ".
    La question à se poser serait plutôt celle-ci : pourquoi les journalistes n'ont-ils pas dénoncé plus tôt toutes ces turpitudes connues depuis des lustres ?
    Niche fiscale ?

Votre réponse
Postez un commentaire