En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Affaire Théo: "ce n’est pas en cassant des vitres qu’on fait avancer le débat sur les violences policières"

Affaire Théo: "ce n’est pas en cassant des vitres qu’on fait avancer le débat sur les violences policières"
 

Dimanche, Bobigny nettoyait les débris de la manifestation de samedi après-midi en soutien à Théo, le jeune violemment interpellé par quatre policiers à Aulnay-sous-Bois jeudi 2 février.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire