En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Affaire Théo: "Ne nous mettez pas votre police de proximité, la solution c'est que la police soit moins raciste"

000_TT0U1.jpg
 

300 personnes se sont rassemblées samedi à Bobigny "contre l'impunité policière". Les soutiens de Théo, le jeune Aulnaysien qui accuse un policier de l'avoir violé à l'aide d'une matraque, voient d'un oeil circonspect l'arrivée de la police de sécurité quotidienne.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire