En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
L'école maternelle Jean Perrin, à Aubervilliers.
 

TEMOIGNAGES - Un instituteur de l'école Jean-Perrin à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) a raconté ce lundi avoir été agressé au cutter dans sa salle de classe par un homme qui aurait invoqué Daesh. Entendu par les enquêteurs, il a avoué avoir en réalité tout inventé.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • PIGEON3
    PIGEON3     

    Voilà ce que risquent les lobotomisés du socialisme.

  • sipernovache
    sipernovache     

    3 ou 4 militaires par Mosquée et par Synagogue 7j sur 7 24h/24 même quand elles sont vides....

    voila les vrais priorités de ce gouvernement .....

  • Glochide
    Glochide     

    Il faut lui dire la vérité ! Faire l'école dans ces quartiers épuise nerveusement ! Le monsieur était très fatigué , à bout , alors il a cherché et inventé une histoire pour qu'on le soigne et qu'on s'occupe de lui ! Il a fait ça parce qu'il n'a pas osé dire qu'il ne pouvait plus continuer ....Il aurait mieux fait de dire qu'il était malade .... c'est tout simple .....

  • skaia64
    skaia64     

    La vie et le travail au quotidien ne sont pas choses faciles dans ces quartiers "sensibles" . A tel point que l'état offre souvent une prime supplémentaire aux fonctionnaires qui acceptent d'y travailler. Alors quoi d’étonnant que que cet homme ai perdu la boule.

  • domino
    domino     

    cet homme a tout simplement craqué , car peut etre qu' en exerçant dans ces quartiers on fini par ne plus supporter ce qui s'y passe.......et arretez votre cinéma à vouloir tout expliquer aux enfants

Votre réponse
Postez un commentaire