En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Alerte enlèvement: "Nous avons voulu que tout un pays se mette à la recherche d'un enfant"
 

Le plan "Alerte enlèvement" a porté ses fruits. Le petit Rifki a été retrouvé ce dimanche. A l'origine de cette procédure, adoptée en 2006, Nicole Guedj, secrétaire d'Etat aux droits des victimes. Elle était l'invitée ce matin de Bourdin Direct.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • butalorsyouarefrench
    butalorsyouarefrench     

    Un simple copié collé de ce qui se fait depuis mille ans aux Etats Unis, il n'y a pas de quoi pavoiser.

    Ca distrait l'opinion et ça évite de parler de beaucoup de choses, et c'est surtout une occasion pour les uns et les autres (préfets, procureurs, ministres), de venir se pousser du col en se congratulant.
    On a les résultats qu'on peut (pour le reste, entre inversion des courbes et gestions minables de crises diverses (chomage, mistrals, éleveurs, etc), mieux vaut se taire.

    16 enfants retrouvés (dont celui ci, et c'est très bien, en l'espace d'une journée), c'est tout de même pas un bilan glorieux, en particulier rapporté au nombre explosif des disparitions chaque année d'enfants et d'ados, à la maltraitance et aux parents indignes, à l'inceste, à la pédophilie et aux agissements des prédateurs souvent connus et récidivistes, aux bébés congelés, et à tous les martyrs divers de l'enfance, pour lesquels il ne semble pas que l'on s’attelle aux mesures qui permettraient d'éradiquer pareilles pratiques (pas assez médiatiques et trop coûteux).

Votre réponse
Postez un commentaire