En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Une manifestation contre la fermeture de l'usine Alstom à Belfort a lieu ce jeudi
 

REPORTAGE - Le gouvernement a engagé des discussions tous azimuts mardi sur l'avenir du site d'Alstom à Belfort, menacé d'un transfert massif d'activité, pour tenter de trouver au plus vite une solution à ce dossier. Car, sur place, la grande majorité des salariés n'a pas l'intention d'aller travailler à plus de 200 kilomètres de Belfort.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • skaia64
    skaia64     

    Un commerce ou une industrie qui ne vend plus et qui ne gagne plus d'argent, ça s'appelle une faillite. Peut on croire qu'un gouvernement est en mesure d'apporter une solution à toutes les faillites qui se produisent ? L'état français fait au contraire tout pour mettre les entreprises en faillite : Charges démentielles, 35 heures etc..... Les fabricants étrangers de locomotives ne sont surement pas soumis aux 35 heures et aux mêmes charges fiscales. Eux, ils vendent.

Votre réponse
Postez un commentaire