En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Après l'attentat, à Ansbach, habitants et réfugiés commencent à voir leurs relations se détériorer

A Ansbach, l'attentat a laissé des traces au sein de la population
 

REPORTAGE - Un réfugié syrien de 27 ans souffrant de troubles psychiatriques a péri dimanche soir dans l'explosion qu'il a provoquée près d'un festival de musique dans le sud de l'Allemagne, à Ansbach. Sur place, cet attentat suicide a sonné les habitants et ravivé chez certains les rancœurs envers les réfugiés.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire