En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Des manifestantes turques devant l'ambassade saoudienne à Ankara.
 

La mise à mort du cheikh Nimr Baqer al-Nimr, figure de la contestation contre le régime saoudien, a provoqué la colère dans les communautés chiites d'Arabie saoudite, d'Irak, du Liban, de Bahreïn et du Yémen. Une situation "explosive" selon Frédéric Encel, chercheur, spécialiste du Moyen-Orient.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • jdar97
    jdar97     

    Contentons nous de régler nos problèmes de chômage et de dettes et laissons les régler leurs problèmes entre Arabes.

  • jackie
    jackie     

    la france n a rien a faire dans ce conflit

  • jdar97
    jdar97     

    Contentons nous de régler nos problèmes de chômage et de dettes et laissons les régler leurs problèmes entre Arabes.

  • Myavis
    Myavis     

    Encore une exuse pour s'attaquer à l'Arabie saoudite. L'occident à ce rythme ils vont créé des daesh partout dans le monde . l'Iran et la Russie est devenu leur allié des occidentaux je comprend plus rien ou bien c'est voulus ????

  • rolodex
    rolodex     

    qu'est ce qu'elle vient faire la dedans la France ? c'est aux arabes de se dépatouiller de tout ça !

Votre réponse
Postez un commentaire