En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
016ad0e9dd0dbc4b4405c0746740b.jpg
 

Quarante-sept ex-salariés de la société Ardennes Forge de Nouzonville, liquidée en 2008, devront rembourser une partie des dommages et intérêts touchés après leur licenciement. Un coup dur pour ces salariés souvent en grande précarité. 

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • jacques62
    jacques62     

    voici comment finira l'histoire : 7 suicides et les 40 restants voteront FN la prochaine fois par haine du système !

Votre réponse
Postez un commentaire