En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Assassinats ciblés: "une peine de mort sans aucun procès serait tout à fait inacceptable"
 

Dans son livre Erreurs fatales, le journaliste Vincent Nouzille raconte comment François Hollande a ordonné une quarantaine d'assassinats ciblés. Des opérations ambiguës en terme juridique. Marco Sassoli, spécialiste de droit international, livre quelques précisions pour RMC.fr.

Newsletter RMC

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Bajul
    Bajul     

    c'est vrai que pour les chrétiens qui se sont faits égorger ou crucifier , c'est inacceptable mais , toléré quand même car moins grave que de cibler un djihadiste ........

Votre réponse
Postez un commentaire