En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Des visiteurs devant la réplique de Philae, à la Cité de l'Espace, à Toulouse.
 

Il y a un an, le robot Philae quittait la sonde Rosetta pour se poser sur la comète Tchouri. Depuis, et après plusieurs heures de récoltes, photographies et analyses, le robot est en veille. A 500 millions de kilomètres, à Toulouse, fans et curieux affluent pour voir sa réplique à la Cité de l'espace. Mais pourquoi un tel succès ?

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire