En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Eva joly taxe les attaques sur sa binationalité de dangereuse hypocrisie
 

PARIS (Reuters) - La candidate écologiste à l'élection présidentielle de 2012, Eva Joly, a dénoncé dimanche, dans les attaques de la droite sur le...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

60 opinions
  • ATN
    ATN     

    Un défilé apolitique, dans toute la France, où à l'origine des soldats appelés défilaient pour rappeler que les citoyens étaient là pour défendre la république, et que la république donnait à ses citoyens les moyens de la défendre. Une armée de citoyens qui, après 1789, a repoussé toutes les armées envoyées par les monarchies Européennes pour écraser l'aberration que représentait la démocratie. Alors peut être qu'aujourd'hui, avec une armée de métier (de mercenaires) la portée est moindre. Mais à l'origine, c'était beau.

  • le stefyu
    le stefyu     

    Le défilé du 14 juillet est déjà un "défilé citoyen"

    Les propos d'Eva Joly, candidate écologiste à la présidentielle, sur la suppression du défilé militaire du 14 juillet pour le remplacer par un "défilé citoyen" ont suscité la polémique que l'on sait, notamment avec le premier ministre François Fillon.

    Cette proposition est consternante. Elle surfe sur un vieux fond d'antimilitarisme et de pacifisme, présent à l'extrême-gauche, que les écologistes cherchent à récupérer. Elle oublie des faits essentiels - ce qui est surprenant dans la bouche d'Eva Joly, auditrice de la 49ème session de l'Institut des hautes études de défense nationale (1996-97), la même que celle de l'auteur de ce blog.

    Le 14 juillet, sous sa forme actuelle de revue militaire, est une invention de la gauche. Lorsque les Républicains furent assuré de leur pouvoir, en 1880, ils instituèrent cette fête nationale, lui donnant l'aspect militaire qu'elle conserve jusqu'à nos jours. Il s'agissait alors de remettre de nouveaux drapeaux, portant les références glorieuses des guerres de la Révolution et de l'Empire, aux régiments qui, après la défaite de 1870-71, préparaient la revanche contre l'Allemagne.

    Le 14 juillet commémore la Fête de la Fédération de 1790, symbole de l'unité de la Nation, qui se déroula un an jour pour jour après la prise de la Bastille, en présence du roi Louis XVI. Cette prise de la Bastille, pour citoyenne qu'elle fut, n'en fut pas moins "guerrière" - un mot qui semble déplaire à Eva Joly. Il s'agit de l'assaut d'une forteresse, peu défendue certes, pour y prendre des munitions. Ce n'est que le début d'une longue histoire que traduira notre hymne national : "Aux armes citoyens"... Opposer "citoyen" et "arme" est faire preuve d'une vision irénique de notre histoire, voire de l'Histoire tout court.

    Daniel Cohn-Bendit, lui aussi écologiste, trouve que le défilé du 14 juillet ressemble aux parades de la Corée du Nord. Il y a là quelque chose d'insultant pour les citoyens français qui défilent, ce jour-là, sous l'uniforme et avec les armes que la République leur confie. La France n'est pas le seul pays à organiser des parades militaires : les Britanniques ont Trooping the colors et les Russes le défilé du 9 mai sur la place rouge. "Pas glorieux" comme le dit Cohn-Bendit ? Pas glorieuse, cette armée russe qui a sauvé son pays et écrasé le nazisme ?

    En France, il se trouve que, dans leur immense majorité, les Français sont, comme les Russes, les Britanniques et tant d'autres, attachés à leur armée. Le 14 juillet est pour eux l'occasion de le montrer, en se rendant massivement aux défilés ou en le regardant à la télévision. C'est un rituel et la vie en société à besoin de rituels. Ils renvoient à des choses qui dépassent nos préoccupations quotidiennes.

    Ce que montre aussi le 14 juillet, c'est que les armées obéissent au pouvoir civil, qu'elles sont au service de la nation. Elles défilent devant le président de la République et inclinent leurs drapeaux. Arma cedant togae : les armes le cèdent à la toge et il y a tout lieu d'en être fier, lorsque l'on est un citoyen. En civil ou sous l'uniforme.

  • smartiz
    smartiz     

    malheureusement, on le voit tous jours dans notre beau pays!salutations

  • smartiz
    smartiz     

    malheureusement, on le voit tous jours dans notre beau pays!salutations

  • mar17
    mar17     

    .....bien résumé et tout à fait d'accord avec vous hesperus !!!!!!!!!!

  • Ouaff
    Ouaff     

    Qui est va-t-en guerre ?
    Ne serait-ce pas Éva Joly qui est pour l'envoi de troupes terrestres françaises en Libye ?
    Comme Cohn-Bendit, partisan enthousiaste de l'intervention de l'OTAN au Kosovo en 1999. Joly et Cohn-Bendit = verts-kaki.

  • hesperus
    hesperus     

    Elle a rien compris notre Loly Eva ! On lui reproche pas d,etre Norvégienne,on lui reproche de dire des conneries !

  • cocose
    cocose     

    Je ne me sens pas du sérail. Et j’ai l’excuse de ne pas être française. Je viens d’un pays où on ne pense pas comme ici. Etre étrangère, ça me sert maintenant, après avoir coûté beaucoup d’efforts pour m’intégrer.”
    Eva Joly Libération du 6 juin 2000

  • tomas voitclair
    tomas voitclair     

    Un défile militaire ,chars, soldats ,fantassins
    ecole polytechnique etc... devant l'etat tout puissant ,je ne vois pas ou est l'esprit de la révolution et de la prise de la bastille !!! et
    tout le monde peut s'exprimer sur cette question.

  • jean-pol
    jean-pol     

    Je suis pas débile, je sais qu'elle est Française, je veux juste savoir l'année.C'est pas compliqué!!!

Lire la suite des opinions (60)

Votre réponse
Postez un commentaire