En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les abords du Bataclan, à Paris, au soir du 13 novembre.
 

TÉMOIGNAGE RMC - L'attention ne s'est pas forcément focalisée sur les quelques 12.000 personnes et bénévoles mobilisés pendant les attentats de Paris. Pourtant, ils ont tous été marqués psychologiquement par ces événements.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • zygzor
    zygzor     

    Avec le gouvernement Valls en tête qui a annoncé l'éventualité d'une menace chimique on êtres infectés en plus d'affectés ......

Votre réponse
Postez un commentaire