En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Georges Salines, président de l’association "13 novembre: fraternité et vérité", ce lundi.
 

Les premières auditions devant la commission d'enquête parlementaire sur les attentats de 2015 débutent ce lundi, avec les victimes et associations de victimes. Parmi elles, Georges Salines, dont la fille Lola est morte au Bataclan, et qui était ce lundi sur RMC.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • theclone
    theclone     

    Faut qu'il demande a Valls pourquoi il y a 2 ans il a refusé de Bashar le liste des terroristes infiltrés ..... des morts du aux oreilles bouchées et au laxisme du gouvernement .....

  • skaia64
    skaia64     

    Quand certains responsables politiques dénonçaient il y a des années, l'insécurité, les risques d'attentas et la libanisation de notre pays, ils se faisaient traiter de tout les noms, Ils étaient accusés de "jouer sur la peur de l'autre, de vouloir du tout sécuritaire, de jouer les Cassandre" pour reprendre le jargon employé sur le sujet. Et quand le problème nous saute à la figure, nous geignons comme des enfants.

  • titi80
    titi80     

    Le pauvre Monsieur s'il attend qu'on lui dise que les services secrets n'ont pas pris au sérieux les alertes des Turcs, Syriens et Belges si les alertes étaient venus des états-unis là oui on aurait fait quelques choses !!!!

Votre réponse
Postez un commentaire