En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Aubry, dsk et royal proposeront ensemble une candidature en 2012
 

Martine Aubry a assuré mercredi que le pacte de non-agression tenait bon entre elle, Dominique Strauss-Kahn et Ségolène Royal et qu'ils décideraient ensemble d'une seule candidature à la primaire présidentielle.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

121 opinions
  • 240A
    240A     

    Vous faites une fixation sur le FN, dites-moi ? Peu importe. Nier le fait que l'immigration est maintenant un problème majeur en France comme en Europe est ridicule.
    Faute d’une unité politique, qui ne peut être acquise aujourd’hui qu’à minima, et dans la mesure où les règles régissant les marchés financiers sont restées laxistes – ceci sous la double influence de l’idéologie des marchés dits « efficients » et des intérêts privés directs et indirects de certains des décideurs – l’avenir de la zone euro est désormais très compromis.

    La crise va donc s’étendre peu à peu, avec des épisodes provisoires de répit. Elle va toucher de nouveaux pays, et même la France sera atteinte quand les agences de notation lui retireront sa note AAA au printemps prochain, tandis que ceux qui ont déjà été frappés par la crise connaîtront des rechutes douloureuses.
    L’accumulation des plans d’ajustement budgétaire va plonger la zone dans une atonie économique. Puis une nouvelle récession viendra tarir les rentrées budgétaires sur lesquelles on compte pour équilibrer les budgets. D’autres plans d’ajustement seront alors nécessaires et la zone euro glissera de la récession à la dépression. Dans ces conditions, le coût du maintien de l’euro et dans la zone euro va rapidement excéder ses avantages, supposés ou réels.
    Si la zone euro apparaît aujourd’hui comme condamnée dans sa forme actuelle, il importe de maintenir le principe d’une certaine coordination monétaire entre les pays de l’Union européenne, voire entre les pays du noyau historique de l’Union. Ceci pourrait prendre la forme d’une monnaie commune venant se superposer aux monnaies nationales retrouvées, et dans un cadre institutionnel marqué par une stricte réglementation des marchés financiers, un contrôle des mouvements de capitaux, ainsi que par des taux de change fixes, mais ajustables de manière régulière.
    Le prochain gouvernement - et ceux de toute l'Europe -, QUEL QU'IL SOIT, devra se résoudre à prendre des mesures RÉALISTES et ne plus céder aux utopies mondialistes qui sont en train de littéralement nous liquider.
    Et, de grâce, cessez de nous parler de "repli sur soi", de "xénophobie" ou autre "village d'irréductible". Le disque est rayé.

  • =Rhôdan=
    =Rhôdan=     

    Elle vous a bien eu l'Allumée du Poitou

  • Lagrossedindeauxmarrons
    Lagrossedindeauxmarrons     

    @ 240A: Bonjour et merci pour votre post."recentrer l'Europe sur les pays à économie viable avec des frontières clairement définies, à stopper puis inverser les flux migratoires (200.000 par an rien qu'en France…), envisager la sortie de l'euro en le conservant comme monnaie commune mais non plus nationale etc":et bien tout çà relève de la fable pure et simple (ce qui est étonnant pour un post intitulé "réalisme")... De plus, il ne s'agit là que de la partie la plus "démocratique" du programme du FN. Mais enfin, soyons sérieux, à qui voulez vous faire croire que le FN est un parti démocratique (que l'on dirige apparemment de père en fille...;o) ), modéré, tout à fait adapté à son époque, et sans aucune arrière pensée de type xénophobe?
    Partir du principe que le problème de fond est l'immigration est une idée absurde. Or, elle est la pierre angulaire du dicours et des motivations du FN (d'où le fait que ce soit un parti extrêmiste, que vous le vouliez ou non, même avec le discours "édulcoré" de la douce et suave Marine le Pen (qui ressemble trait pour trait à son père, jusque dans l'intonation de la voix...). L'Europe, contrairement à vous, je la vis et la vois comme une chance pour nous, et l'Euro est, dans la période actuelle, une protection pour nous (si nous avions encore le franc, nous ne ferions probablement plus partie du G20 car disposant d'une monnaie dévaluée entre 3 et 4 fois depuis 2000 selon les économistes sérieux)... Quant à savoir ce que fera DSK une fois élu (car non, nous ne basculerons pas, et c'est faire preuve de réalisme pour le coup que de le dire), il ne sortira certainement pas de l'Euro, et n'adoptera certainement pas d'attitude ni de politique anti mondialiste. Le temps ou le village d'irréductibles pouvaient se sortir seul de tous les maux est définitivement révolu. La solution sera collective ou ne sera pas. Et le vote FN n'est certainement pas un progrès, mais une sinistre régression, un véritable repli sur soi (que je ne prône ni à l'échelon national, ni pour l'Europe). Enfin, si je vous suis, vous voudriez une Europe des riches en quelque sorte ("recentrer l'Europe sur les pays à économie viable"). Pourriez vous donc dresser une liste des pays économiquement viables comme vous dites?? Et si oui, est-ce que vous nous y incluez?... Et, toujours dans cette approche, quid des autres pays? Par exemple aujourd'hui, que feriez vous (ou le FN) pour l'Irlande? L'excluriez vous de l'Europe pour éviter de payer le plan de sauvegarde?? Vous l'aurez donc compris, je ne vous rejoins définitivement pas, et je doute fort d'être le seul... Nous verrons bien en 2012, non pas au premier tour (où j'admets que Marine le Pen devrait bien figurer), mais au second... Elle se prendra une volée cinglante, quel que soit le candidat en face (cf 2002). D'ailleurs, certains l'ont bien compris, et ne vont cesser de communiquer sur l'insécurité ou l'immigration de manière à faire monter artificiellement le score de Marine le Pen, car ils savent très bien que de l'avoir en face au second tour, c'est l'assurance de gagner les élections... Ca vous semble réaliste çà?
    Bien cordialement.

  • 240A
    240A     

    Bonjour Mr Lagrossedindeauxmarrons. Si pour vous l'"extremisme" çà consiste à recentrer l'Europe sur les pays à économie viable avec des frontières clairement définies, à stopper puis inverser les flux migratoires (200.000 par an rien qu'en France…), envisager la sortie de l'euro en le conservant comme monnaie commune mais non plus nationale etc. alors attendez-vous à ce qu'on y "bascule", comme vous dites : même si DSK était élu, de toute façon, il devrait adopter une politique réaliste et surtout ne pas continuer sur la voie suicidaire actuelle. Cordialement.

  • titi64
    titi64     

    C'est du clonnage du gouvernement actuelle; du blabla, du tout pour moi rien pour les autres.
    30 ans que ca dure les belles promesse; 14 ans de galere de mecontentement et de magouilles en tout genre ont a vecu; mais ont a bien compris leur manege, meme si les mediats leur met la belle lumiere on est pas assé c..

  • Rayman
    Rayman     

    Je ne te suis pas trop là...
    Mais je crois que toi non plus, alors...
    Rendors-toi, bonne nuit !

  • Lazlo
    Lazlo     

    Si l'islam dirigeait un jour le pays, tu ne serais plus là pour en parler, Rayman. Le F N moi je m'en fous, mais de toute façon vous êtes TOUS des rêveurs comme toi.

  • Lagrossedindeauxmarrons
    Lagrossedindeauxmarrons     

    @ DRoov: Et quel sera-t-il alors cet avenir dont vous parlez? Et quelles sont vos solutions à vous? Vous me semblez (mais je peux me tromper ne vous connaissant pas) donner dans le "tous incompétents, tous pourris, c'est la catastrophe, on est tous foutus...". Et bien c'est précisément le type de discours que je trouve stéril, résigné, et pour tout vous dire, un peu simpliste.

  • Droov
    Droov     

    Contrairement à "Daufage", je me fiche bien que ce soit le Ps Ou le Fn ou autre Ps qui vienne au pouvoir. Je parle de gens sérieux, responsables et lucides. Ceux que nous subissons depuis trente ans nous ont collé une dette de 1600 milliards d'euros (!!!), un déficit abyssal, le chômage, une insécurité et une violence dramatiques, une immigration pléthorique et j'en passe. Vous parlez d'extrêmisme, mais c'est la situation actuelle qui est maintenant extrême, sinon apocalyptique, grâce à la phénoménale incompétence ou au cynisme le plus absolu de vos chers politiciens. Que vous teniez à ce que ça continue comme çà, c'est votre droit. Mais avec ou sans Ps, ump ou Fn, de toute façon l'avenir proche ne va pas être celui que vous croyez.

  • Lagrossedindeauxmarrons
    Lagrossedindeauxmarrons     

    @ François d'Aix: Bonjour. Et bien c'est exactement ce que je pense aussi: le second tour risque de mettre en opposition DSK et Marine le Pen (vous savez, troujours sur le principe de préférer l'original à la copie - vieux slogan FN du fond des âges...) Et bien là, on aurait une victoire de DSK avec 80% des suffrages, tout comme en 2002... S'il se présente, DSK sera le prochain président. J'en suis convaincu, et je ne suis ni électeur, ni sympathisant de gauche. Juste réaliste. Quant à Marine le Pen, je pense que plus l'échéance approchera, et plus elle reviendra aux fondamentaux du FN, ceux qui font que ce parti ne peut être un parti de gouvernement.

Lire la suite des opinions (121)

Votre réponse
Postez un commentaire