En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
L'Association des médecins urgentistes de France (Amuf) appelle à une grève illimitée. (Photo d'illustration)
 

REPORTAGE RMC - L'Association des médecins urgentistes de France (Amuf) appelle à une grève illimitée. Elle table sur un taux de 80% de grévistes. Ils dénoncent les conditions de travail pénibles et les rémunérations. Reportage dans un service d’urgences parisien.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • Jacques  le rebelle
    Jacques le rebelle     

    C'est pas la grève, mais une vraie révolution qu'ils doivent faire ...

  • ancien
    ancien     

    Il faut faire tenir le même rythme de travail à la ministre de la santé et encore elle n'aura pas les mêmes responsabilités sur les épaules, mais la mettre dans le bocal pendant une semaine, elle changerait surement d'opinion !!!!

  • Fatima Etcheberry
    Fatima Etcheberry     

    Oui, demain et mercredi soir je vais être en grève mais au boulot. J'espère qu'on aura un petit creux en soirée pour appeler nos proches et leur souhaiter un bon réveillon.

  • grisby
    grisby     

    Les urgentsites sont amenés à traiter la "bobologie"qui ne relèvent pas du service car on a supprimé des services ambulatoires
    ll faudrait dispatcher de façon plus appropriéé. Car on se retrouve vite débordé donc désorganisé et c est le patient et les médecins qui en pâtissent . Moins de bureaucratie lourde et plus de soignants

  • grisby
    grisby     

    Soutenons et respectons nos médecins chirurgent infirmiers kiné 60 à 70 heures de travail par semaine et des décisions lourdes à prendre en
    l état parle dans certains documents de" fournisseurs de soins" au lieu de medeins docteurs . Cela en dit long sur leuros envie de toit étatiserreur. A pathologie identique certaines interventions coûtent beaucoup plus cher à l hôpital public qu en clinique . Tien tien . N est ce pas aussi une question d organisation? Ne fonctionnarisons pas toute la médecine .c'est une vocation .

  • ocapricorne
    ocapricorne     

    Commençons par désengorger les urgences en ouvrant des centres de soins d'urgences qui ne relèvent pas de l'urgence vitale ou chirurgicale !!!!

  • Jacques  le rebelle
    Jacques le rebelle     

    Les urgentistes tout personnel compris sont dévoués, compétents et plus utiles à notre société que de nombreux politiques opportunistes et carrieristes...

  • gero51
    gero51     

    Il est tant que les urgences arrêter d’être obliger de traiter la bobologie et de diriger ces demandeurs de cachets d'aspirines et d'arrèts de maladie vers un service plus adapter les urgences psychiatrique avec un service de sécuritéea l'entrée

  • Odine
    Odine     

    Il faut bien reconnaitre que les urgences sont blindées du matin au soir et qu'il serait grandement temps d'établir l'utilité pour un malade de s'y présenter avant de le stocker dans une salle bondée. Je plains les urgentistes qui ne manquent pas de se faire insulter dans cette société qui ne ressemble plus à rien.

    gero51
    gero51      (réponse à Odine)

    Des petit rigolos ont juger utile de fermé les se'rvices de medecine ambolatoire qui permettais de traiter cette bobologie que encombre les urgences , la médecine est une chose trop sérieuse pour que sa gestion soit confier a des énarques les champions de la statistique papier et qui ce chott a la première difficultée !

  • LAROSE26
    LAROSE26     

    Je pense qu'il y a un probleme d'organisation dans nos hopitaux VIRER tous ses incompétants qui les gèrent POUR MOI tout est politique ........UN GRAND SOUTIENT A NOS MEDECINS ET INFIRMIERES Mais la MALADIE n appartient ni a DROITE ni a GAUCHE

Votre réponse
Postez un commentaire