En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En 2014, 901 agressions de médecins ont été comptabilisées par le Conseil de l'Ordre. (Photo d'illustration)
 

TEMOIGNAGE - Les violences contre les médecins ont légèrement régressé en 2014, mais restent très élevées, selon le Conseil de l'Ordre, qui incite les victimes à porter plainte. A Stains, en Seine-Saint-Denis, les violences font partie du quotidien d’Azzedine, médecin urgentiste.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • black manba
    black manba     

    En effet, mais c'est malheureux pour les gens " NORMAUX " qui y résident, mais sinon, plus aucun pompier ,urgentiste, ou médecin n'ont qu'à y aller.
    Si ces délinquants meurent c'est qu'ils l'auront choisi.
    Ou alors plutôt que de mettre des forces de l'ordre pour piéger les automobiliste avec les divers contrôle de nuit, ou radar, forces qui sont devenues aspirateurs à Fric pour les différents gouvernement qui se succèdent, pourquoi ne pas les envoyer dans ces zones de non droit afin de faire respecter l'ordre et la tranquillité des gens normaux y résidant....

  • Glochide
    Glochide     

    On me disait qu'il n'y avait pas de zone de non droit !! C'est là qu'il faut mettre les soldats et les ramener d'Afrique .....

Votre réponse
Postez un commentaire