En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Baisse de popularité de Macron: "Il sort de l'ambiguïté et c'est forcément à ses dépens"

Baisse de popularité de Macron: "Il sort de l'ambiguïté et c'est forcément à ses dépens"
 

Emmanuel Macron dévisse. Le chef de l'Etat a perdu 10 points de popularité dans un sondage Ifop. Pour le rédacteur en chef politique de Paris Match, cette baisse est tout à fait "classique".

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • gochexit
    gochexit     

    On pensait qu'Hollande serait pour longtemps indétrônable au Guiness des records comme le plus mauvais président

    et bien la réalité est bien différente, son fils adoptif est de loin PIRE.

    Mal élu (17,8% des votants) en très peu de temps il a multiplié des COUACS, les gaffes, les reculades, les fanfaronnades, bref sa nullité a été mis en évidence.


  • gochexit
    gochexit     

    On pensait qu'Hollande serait pour longtemps indétrônable au Guiness des records comme le plus mauvais président

    et bien la réalité est bien différente, son fils adoptif est de loin PIRE.

    Mal élu (17,8% des votants) en très peu de temps il a multiplié des COUACS, les gaffes, les reculades, les fanfaronnades, bref sa nullité a été mis en évidence.


  • ancien
    ancien     

    Le tort avec nos politiciens c'est qu'ils ont TOUS opté pour le système des promesses sur lesquelles ils sont ensuite obligés de revenir. Certes M. Fillon avait pris le risque d’annoncer la couleur tout de sjuite et, bien sur, ça n’a pas servi sa candidature que d’autres faits ont mis à mal. M.Macron a joué le loup (et on sait ce que disait Mme Aubry) cultivant ainsi le flou le plus absolu. Et maintenant , la marche arrière est enclenchée à tout bout de champ et il est donc normal que les électeurs, même ceux qui lui étaient favorable, ne voient plus le rose de la situation annoncée.

  • Run
    Run     

    J'adore quand votre invitée filloniste se fait défenseur de la veuve et orphelin. Quand on sait les coupes que prévoyait le programme Fillon...

    ancien
    ancien      (réponse à Run)

    Le tort avec nos politiciens c'est qu'ils ont TOUS opté pour le système des promesses sur lesquelles ils sont ensuite obligés de revenir. Certes M. Fillon avait pris le risque d’annoncer la couleur tout de sjuite et, bien sur, ça n’a pas servi sa candidature que d’autres faits ont mis à mal. M.Macron a joué le loup (et on sait ce que disait Mme Aubry) cultivant ainsi le flou le plus absolu. Et maintenant , la marche arrière est enclenchée à tout bout de champ et il est donc normal que les électeurs, même ceux qui lui étaient favorable, ne voient plus le rose de la situation annoncée.

Votre réponse
Postez un commentaire