En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
CAF
 

Les aides au logement vont baisser de cinq euros par mois à partir d'octobre. Parmi les principaux concernés par cette mesure, les étudiants sont 800.000 à bénéficier aujourd'hui des APL. Syndicats et étudiants s'indignent de cette annonce. 

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • SarahR
    SarahR     

    Moi je propose à tous les gens qui voient leur APL éliminé de 5 € de faire des économies sur le prix des forfaits téléphoniques ou de leur téléphone et non ce n'est pas cliché regardez les téléphones des étudiants ou regardez les gens qui font la queue dans les files d'attente pour acheter le dernier iPhone ce que j'aimerais moi c'est Emmanuel Macron fasse payer des impôts à tout le monde sur la base de tous les revenus et compris les revenus sociaux et faire payer des impôts par exemple aussi aux assistante maternelle qui gagnent jusqu'à 2000 ou 3000 € par mois sans être imposables et qui du coup touchent toutes les aides sociales ! il y a effectivement du travail à faire et des gens mécontents qui vont venir mais ce sera plus équitable pour tout le monde

  • Pietrograd
    Pietrograd     

    A toutes les personnes soutenant la baisse de 5 euros,

    Je vous conseille vivement d'aller vivre une semaine avec un étudiant n'ayant pas les moyens. Il refuse de se soigner car les soins sont trop chers, faute d'argent il est amené à jeûner et vit, souvent seul, dans moins de 10m2. Ca n'est pas la vie: soirée, alcool,..

  • raletrol42
    raletrol42     

    Je m'interroge... ils crient au scandale pour une baisse de 5 €.. alors que je vois pléthores d étudiants de ma ville casquer des sommes incroyables en alcool et compagnie à la supérette du coin de la fac.... rognez sur une bouteille de vodka dans le mois ou un pack de bière, et je pense que vous parviendrez à vous en sortir.Non?
    J'ai souvenir d'une époque où je n'avais à peine de quoi me payer un paquet de pâtes, cumuler des petits boulots pour financer mon appart moisi.. sans jamais chigner parce qu'on ne venait pas me prendre la main....revoyez vos priorités aussi.
    On ne peut malheureusement pas tout avoir....bienvenu dans la vraie vie.

  • boulette34
    boulette34     

    Allègement ou suppression de l'ISF et grignotage des APL
    Le message est on ne peux plus clair

  • beaudolo
    beaudolo     

    Tous les étudiants ne touchent pas l'APL mais surtout tous ceux qui touchent l'APl comme les bourses ne sont pas étudiants. Il suffit d'aller visiter les amphis des fac après Noël universitaire pour s'apercevoir qu'il y a de la place libre contrairement au début de l'année académique!

    jonah
    jonah      (réponse à beaudolo)

    Après Noël c'est les partiels et ceux qui les sèchent auront d'autres ennuis que manquer quelques ronds d'APL.
    Comme une retraite de bourse par exemple..

  • ben987654
    ben987654     

    bizarrement ils ont toujours assez pour faire la fête

  • boulette34
    boulette34     

    C'est pas assez , il faut couper les allocs après le 3eme enfant comme en Espagne si on veut stopper la spirale infernale des appels d'air aux prestations sociales
    Ou relever d'un point ou deux la TVA
    Les associations ne peuvent demander d'un coté d’accueillir toujours plus de misère du monde d'un coté et d'un autre coté crier au scandale dès qu'on commence à faire des économies
    car ne vous y trompez pas messieurs les gauchos bobos , ce gouvernement ne taxera pas les transactions financières pour financer le social dans notre pays , il grignotera tout ce qui existe
    vous êtes déçus? comme c'est dommage !!

    jonah
    jonah      (réponse à boulette34)

    Incendiaire mais sans doute vrai. Faut tacler la surpopulation que serait bientôt hors de contrôle.

  • jonah
    jonah     

    Faut pas oublier que les parents d'étudiants peuvent déduire 5726 euros du montant imposable à titre de pension alimentaire. Cette somme augmente un petit peu chaque année.

  • jonah
    jonah     

    J'ai du mal à croire que les parents des "vrais étudiants" ne peuvent pas combler 5 euros par mois. Ils donnent déjà un paquet, 5 euros de plus ou moins ne fait rien.

    jambonbeur0o .
    jambonbeur0o .      (réponse à jonah)

    Vous seriez surpris ! Etudiante moi meme j'ai eu l'occasion d'observer différents style de vie chez les étudiants, et si beaucoup recoivent de l'aide des parents, ce n'est pas toujours le cas. Oui il y a des étudiants complètement livrés à eux meme sans aucune aide des parents, ou qui reçoivent si peu d'aide de leur parents que ça en devient négligeable. Ca peut etre parce que les parents n'ont vraiment pas les moyens (et oui, que faites vous quand vous avez des jumeaux et leur grand frere de deux ans plus agés qui font des études dans trois villes différentes et qu'il faut payer 3 loyers dont un parisien, les insrciptions, la nourriture etc...). Ca peut etre parce que les parents n'approuvent pas vos choix d'études, parce qu'ils sont faché avec vous pour une raison ou une autre. J'ai un ami à qui les parents ont coupé les vivres mais qui n'est pas boursier puisque ses parents ont les moyens. Je peux vous dire que oui il fait la fete et sort avec nous mais ne boit pas une seule goute d'alcool parce que pas les moyens d'en acheter, ne mange jamais ne serait ce qu'un macdo parce que pas les moyens, ne mange de la viande qu'une fois par semaine et que c'est presque la fete ce jour là, et que chaque sou est compté minutieusement, chaque dépense consignée dans un cahier. Je peux vous dire que avec 5 euros, il peut manger pendant 2 ou 3 jours et que trouver un euro par terre illumine sa journée. Je peux vous dire qu'il n'a jamais l'esprit tranquille et que le matin il se leve en se donnant une somme à ne pas dépasser pour la journée, et le soir il se couche en calculant la somme à ne pas dépasser d'ici la fin du mois.
    Alors oui 5 euros c'est rien pour certains étudiant, moi y compris. Pour moi, 5 euros en moins c'est juste un macdo en moins dans mon mois, une soirée sobre ou un soir de pâtes. Mais pour d'autres étudiants, c'est énorme, ça peut etre 5 repas en moins ou un mois sans viande, c'est un stress en plus.

    Alors vous pouvez dire que les parents qui ne donnent pas à leurs enfants sont des parents indignes, ça leur fait une belle jambe à ces étudiants de le savoir mais c'est pas ça qui remplit leur assiette.

    Et si vous me dîtes que un jeune sans ressources devrait etre realiste et ne pas faire des études, alors ça voudrait dire qu'en France on renonce à l'idée des études accessibles par tous ?

    sylvie la
    sylvie la      (réponse à jonah)

    il n'y a pas que les étudiants qui vont être impactés par cette baisse il a aussi les personnes âgées avec de toutes petites retraites les personnes touchant l'AAH les travailleurs précaires concernant les étudiants savez que parmi eux il y en a beaucoup qui se prostitue mais ça vous en avez rien a faire n'est ça pas?

    jonah
    jonah      (réponse à sylvie la)

    En effet rien à faire avec les étudiants prostitués. Pour moi, les études d'enfants sont à la charge des parents et ceux qui refusent ce fait sont des parent indignes. Ils peuvent se payer le 4X4 dernier cri et leur enfants étudiants ont faim?
    Pas dans mon monde en tout cas.

Votre réponse
Postez un commentaire