En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Dons
 

Les associations font face à une réelle difficulté pour renouveler les donateurs, dont le nombre ne cesse de baisser. Les Français âgés de moins de 30 ans feraient partie des moins généreux.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Gerard Swyxz
    Gerard Swyxz     

    Je donne à diverses associations (AIDS, resto du cœur), je considère que c’est une action personnelle et réfléchie (je choisis les associations). Aussi, je ne voudrai pas qu’une partie de mes impôts servent indirectement à donner à des associations pour lesquelles, personnellement je ne donnerai pas. C’est pourquoi, je ne déduis jamais ces dons de mes impôts. En effet, l’ensemble de la communauté n’a pas à supporter les dons que je fais.

  • jm malfaille
    jm malfaille     

    Dons en baisse.
    Peut-être est-ce dû au fait que les gens n’ont plus d’argent, bien que, par exemple, une étude récente révèle un accroissement de la fréquentation des restaurants (payants).
    Peut-être est-ce dû au flou qui entoure certaines actions (ne pas savoir vraiment pour quoi l’on donne) ou à des désaccords concernant certaines orientations.
    Enfin peut-être est-ce dû à la multiplication des publicités concernant les legs en faveur des associations où des comédiens âgées invitent les personnes âgées à faire un legs. Car, à cause du fait qu’il s’agit de sommes importantes et que ces messages s’adressent à des personnes âgées susceptibles d’être influençables, le public (et en particulier les familles « déshéritées ») peut avoir l’impression que pour les associations la seule chose qui compte est l’argent et que peu importe la manière dont elles l’obtiennent.
    Un retour aux simples demandes de dons serait donc souhaitable.

  • Daniel Patillet
    Daniel Patillet     

    Je donne (pas encore cette année) à des associations de recherche médicale. Mais tout au long de l'année je reçois des "cadeaux" ici un stylo ici un carnet ici des cartes etc.... pour m'inciter à redonner.
    Je suis désolé mais l'argent n'est pas fait pour ce genre de marketing. Donc je me pose des questions sur ce qui reste réellement pour être utile. Dois je toujours donner?

  • Henri Daniel
    Henri Daniel     

    Je donne (pas encore cette année) à des associations de recherche médicale. Mais tout au long de l'année je reçois des "cadeaux" ici un stylo ici un carnet ici des cartes etc.... pour m'inciter à redonner.
    Je suis désolé mais l'argent n'est pas fait pour ce genre de marketing. Donc je me pose des questions sur ce qui reste réellement pour être utile. Dois je toujours donner?

  • rolodex
    rolodex     

    La solidarité des retraités vont sanctionner à leur manière la hausse de la CSG sur leur tête et qui a été décidé par MACRON ! de bouche à oreille les retraités non seulement ne vont plus donner d'argent mais vont cesser leur bénévolat dans les associations ! Faire les poches des retraités comme le fait MACRON est intolérable, c'est un manque de respect... UNE HONTE ! MACRON va plus perdre que de gagner à vouloir exterminer une partie des français qui ont cotisés, travaillés dur toute une vie pour se voir voler leur pension si durement gagnée et aujourd'hui rackettée par un banquier assis sur le trône de l'élysée avec seulement 17 % de voix et le reste sur du mensonge !

Votre réponse
Postez un commentaire