En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Sophie Serrano et sa fille "adoptive", Manon
 

Deux familles privées de leur enfant biologique voici vingt ans, à la suite d'une inversion de bébés dans la couveuse d'une clinique de Cannes, seront fixées mardi sur un éventuel dédommagement par une décision du tribunal de grande instance de Grasse dans les Alpes-Maritimes. Témoignages.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Lg28
    Lg28     

    Merci aux auteurs de cet article de vérifier les synonymes avant d'écrire : sage femme et puéricultrice n'en sont pas !!

  • ancien
    ancien     

    La clinique vient d'être condamnée à verser des dommages et intêrets.

  • ancien
    ancien     

    par une puéricultrice qui, à l'époque, avait des problèmes d'alcoolisme", ..... ça commence à faire beaucoup de problèmes d'alcoolisme dans le milieu médical !!!! Certes le métier est pénible mais ..... que dire de la situation des patients alors ????

  • lesenateur
    lesenateur     

    être reconnu victime il le faut !!mais l'argent ???

  • zombie-france
    zombie-france     

    J'espère que ce sera à la clinique de dédommager les familles et non pas les français pris au dépourvu par l'Etat.

  • ocapricorne
    ocapricorne     

    Pourquoi écrire ce titre ?
    Certes cette histoire est malheureuse , inadmissible , scandaleuse .
    Mais mettre en titre " à cause de cette histoire je ne veux pas d'enfants" c'est tout simplement jouer sur l'émotion et ne pas résumer l'affaire Pourtant c'est bien ce que doit faire un titre , non?
    Quand à dire de la part de l'avocate que les mamans auraient du s'en apercevoir , elle ne manque pas de culot !!!!!
    La première erreur me semble être un manque de matériel dans cette clinique .Il est incroyable que deux bébés se retrouvent dans le même berceau !!
    Il est par contre important de savoir et vous ne le dite pas , c'est que cette affaire dramatique est la seule qui soit arrivée en France .Pour combien de naissance ??

  • Alanthe
    Alanthe     

    Je trouve que l'avocate de la maternité a du culot et est de très mauvaise fois. C'est indigne d'un avocat et pour des propos comme çà, j'espère que la clinique payera un max.

Votre réponse
Postez un commentaire