En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Bernard Cazeneuve face à Jean-Jacques Bourdin: les tweets de l’interview
 

Ce vendredi matin, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve était face à Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFMTV. Sécurité, Moirans, Crise migratoire, bourde de Myriam El Khomri... on vous a résumé l'interview en tweets et en images. #BourdinDirect

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    La réforme "REVOLUTIONNAIRE" du Code du travail est entre des mains compétentes :

    La réforme REVOLUTIONNAIRE du Code du Travail est entre des mains compétentes :

    Comme Le Point le faisait remarquer dès sa nomination en septembre, la jeune ministre avait deux atouts pour lui succéder (à Rebsamen) : elle est « charmante », écrivait Michel Richard, et « elle n'y connaît rien » !
    Un journaliste perspicace, enfin !!!

    Etats de services (formation)
    En 1995, elle étudie le droit public à l’université Bordeaux IV. Elle finance ses études avec des bourses et en occupant plusieurs emplois : elle est successivement téléprospectrice, baby-sitter, hôtesse d’accueil, vendeuse, travailleuse agricole.

    En 1999, elle emménage à Paris et poursuit ses études de droit à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne, où elle obtient un DESS de droit public (administration du politique) en 20014.

    Elle co-rédige un mémoire de fin d’études sur « les Maisons de Justice et du Droit ».
    VOILA SA SPECIALITE pour diriger le ministère du travail !!!

    Pour obtenir un stage, elle écrit à trois hommes politiques, dont Claude Bartolone, alors ministre délégué à la Ville. Elle effectue ainsi son stage de fin d’études à la délégation interministérielle à la ville. Claude Bartolone la recommande à Annick Lepetit, alors maire du 18e arrondissement de Paris, dont elle devient la collaboratrice.

    Ne "stigmatisez" pas son incompétence, vous allez bientôt être taxés de racisme !
    C'est ça la "discrimination positive" socialiste !!!
    Seuls comptent le casting et la com, au diable les compétences !

  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    La réforme "REVOLUTIONNAIRE" du Code du travail est entre des mains compétentes :

    La réforme REVOLUTIONNAIRE du Code du Travail est entre des mains compétentes :

    Comme Le Point le faisait remarquer dès sa nomination en septembre, la jeune ministre avait deux atouts pour lui succéder (à Rebsamen) : elle est « charmante », écrivait Michel Richard, et « elle n'y connaît rien » !
    Un journaliste perspicace, enfin !!!

    Etats de services (formation)
    En 1995, elle étudie le droit public à l’université Bordeaux IV. Elle finance ses études avec des bourses et en occupant plusieurs emplois : elle est successivement téléprospectrice, baby-sitter, hôtesse d’accueil, vendeuse, travailleuse agricole.

    En 1999, elle emménage à Paris et poursuit ses études de droit à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne, où elle obtient un DESS de droit public (administration du politique) en 20014.

    Elle co-rédige un mémoire de fin d’études sur « les Maisons de Justice et du Droit ».
    VOILA SA SPECIALITE pour diriger le ministère du travail !!!

    Pour obtenir un stage, elle écrit à trois hommes politiques, dont Claude Bartolone, alors ministre délégué à la Ville. Elle effectue ainsi son stage de fin d’études à la délégation interministérielle à la ville. Claude Bartolone la recommande à Annick Lepetit, alors maire du 18e arrondissement de Paris, dont elle devient la collaboratrice.

    Ne "stigmatisez" pas son incompétence, vous allez bientôt être taxés de racisme !
    C'est ça la "discrimination positive" socialiste !!!
    Seuls comptent le casting et la com, au diable les compétences !

Votre réponse
Postez un commentaire