En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Bientôt un congé menstruel? "Au lieu de demander un congé, je propose d'expliquer pourquoi on a mal"
 

A la veille de la présentation les ordonnances modernisant le code du travail, RMC se penche sur la possibilité pour les femmes de demander un congé en cas de règles douloureuses.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • mysti
    mysti     

    si c'est cadeau, comme les congés enfants malades, il y en a qui ne s'en priveront pas, même les ménopausées. D'un autre côté, c'est dire à tous ses collègues et patrons "aujourd'hui j'ai mes règles !" ce qui est intime et ne regarde personne. Et puis c'est vrai qu'à l'embauche c'est rédhibitoire, notamment pour les postes à responsabilité, on ne pourrait faire confiance aux femmes qui risquent de ne pas être disponible pour tel voyage ou tel rv. Et puis les règles peuvent aussi tomber un samedi ou un dimanche,ou pas forcément un jour de travail. Alors le cas échéant, ponctuellement plutôt dire si cela se produit que l'on est souffrante, en inventant un autre motif.

Votre réponse
Postez un commentaire