En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Bourde de Myriam El Khomri sur les CDD: "On en arrive à un tel point d’incompétence..."
 

La ministre du Travail, Myriam El Khomri, n'est pas parvenue, jeudi, à répondre à la question "Combien de fois peut être renouvelé un CDD?", qui renvoie pourtant à un article de la loi Rebsamen promulguée en août.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

19 opinions
  • motus
    motus     

    Si comme chef d'entreprise je renouvele 3 ou 4 fois un CDD d'un employé, pensez-vous que les prudhommes me feront grâce des amendes si j'argumente que je ne suis pas un spécialiste du code du travail mais plutôt de l'installation sanitaire....

  • kvalr
    kvalr     

    cette incompétente touche quand même 14 000 euros par mois, quel gaspillage !

  • romulus27
    romulus27     

    chers amis,
    Ne vous inquiétez pas , Mme la Ministre devrait apprendre d'ici quelques mois
    qu'un CDD peu se renouveler deux fois, selon la nouvelle loi du mois d'Août 2015
    mais qu'elle ne pourra pas en profiter. En effet, comme dans le privé, quand vous êtes mauvais dans votre boulot, vous êtes viré !!! Quel bande de clown, ils nous prennent
    vraiment pour des clowns!


  • Clochette
    Clochette     

    Entant que gérant de société si j'ignore le code du travail, je vais direct au prudhomme avec sanction financière quitte à mettre l'entreprise en péril. Nul n'est sencé ignorer la loi paraît il. Nous, on ne nous interroge pas pour que l'on puisse défendre que le code du travail n'est notre spécialité première.

  • paulanka
    paulanka     

    Monsieur BOURDIN se sent un peu gêné aux entournures. Il rameute son comité de soutien pour se dédouaner.

  • paulanka
    paulanka     

    Monsieur BOURDIN, ce matin, indigné, par la contre attaque de Mme KHOMRI à son encontre. C'est l'arroseur arrosé et c'est lui, hier, qui a été indigne envers elle. Il ne faut pas qu'il croit que les journalistes détiennent la vérité. Et il en remet une couche pour se dédouaner et à son ton on sent que il est passablement énervé parce que Mr CAZENEUVE n'a pas abondé en son sens.

  • AndFish
    AndFish     

    Bonjour, pour rentrer dans la fonction publique, il faut passer le concours. Pendant cet examen il y a le test de maths, français et sourtout une interrogation sur la spécialité du candidat.
    Avec ses connaissances, elle n'aurait pas pu passer... Alors M. le président, vous pouvez nous dire comment elle a fait pour se retrouver ministre d'un secteur qu'elle ne connait pas? Comment? Ah... c'est vous que vous fait l'examen "oral"...

  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    La réforme du Code du Travail est entre des mains compétentes !

    Comme Le Point le faisait remarquer dès sa nomination en septembre, la jeune ministre avait deux atouts pour lui succéder (à Rebsamen) : elle est « charmante », écrivait Michel Richard, et « elle n'y connaît rien » !
    Un journaliste perspicace, enfin !!!

    Etats de services (formation)
    En 1995, elle étudie le droit public à l’université Bordeaux IV. Elle finance ses études avec des bourses et en occupant plusieurs emplois : elle est successivement téléprospectrice, baby-sitter, hôtesse d’accueil, vendeuse, travailleuse agricole.

    En 1999, elle emménage à Paris et poursuit ses études de droit à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne, où elle obtient un DESS de droit public (administration du politique) en 20014.

    Elle co-rédige un mémoire de fin d’études sur « les Maisons de Justice et du Droit ».
    VOILA SA SPECIALITE pour diriger le ministère du travail !!!

    Pour obtenir un stage, elle écrit à trois hommes politiques, dont Claude Bartolone, alors ministre délégué à la Ville. Elle effectue ainsi son stage de fin d’études à la délégation interministérielle à la ville. Claude Bartolone la recommande à Annick Lepetit, alors maire du 18e arrondissement de Paris, dont elle devient la collaboratrice.

    Ne "stigmatisez" pas son incompétence, vous allez bientôt être taxés de racisme !
    C'est ça la "discrimination positive" socialiste !!!
    Seuls comptent le casting et la com, au diable les compétences !


    .................UNE SEULE SOLUTION...........D E M I S S I O N

  • strikler
    strikler     

    l'ancien ministre du travail Estrosi n'aurait pas fait mieux voire pire, tous ces politiques droite-gauches ont le même ADN , ce sont des arrivistes qui ne se battent que pour eux même, se fichent du pays et de ses citoyens et ne pensent qu'a s'assurer des retraites cumulatives digne d'un PDG de chez Total ....

    L'imprécateur
    L'imprécateur      (réponse à strikler)

    Pourquoi Estrosi ?
    Il n'a jamais été ministre du travail et fut un ministre compétent à l' industrie et de l' outre-mer !

  • charlyse
    charlyse     

    Pauvre et minable gouvernement !!!!!Vivement les élections!!!

    MANENTIAL
    MANENTIAL       (réponse à charlyse)

    pour quels alternative ?
    En decembre c'est 100% banques qui aura gagner, les elections democratique celui qui donne un sens c'est fini
    nous sommes a l’ère de la CASTACRATIE

Lire la suite des opinions (19)

Votre réponse
Postez un commentaire