Illustration
 

Brexit: la Grande-Bretagne a-t-elle commis la plus grande faute de son histoire ? Brexit: la Grande-Bretagne a-t-elle commis la plus grande faute de son histoire ?

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • arobase33
    arobase33     

    D’un point de vue britannique la GB a eu raison de se séparer de l’UE à long terme : elle peut ainsi assurer le contrôle de ses frontières et la protection de sa population ce que ne fait plus l’UE et qui représente la priorité de tout état. Elle avait déjà le contrôle de sa monnaie. Par ailleurs elle a cherché à protéger ses possédants et hommes d’affaires de l’inquisition fiscale européenne et de l'idéologie mondialiste oublieuse de l’histoire et de l’identite Des peuples. Elle souffrira donc un temps mais il certain qu’à long terme elle s’en trouvera mieux. Un bel exemple de ce que l’Europe ne fait pas. C’est un pro-Européen qui vous écrit cela.

  • arobase33
    arobase33     

    D’un point de vue britannique la GB a eu raison de se séparer de l’UE à long terme : elle peut ainsi assurer le contrôle de ses frontières et la protection de sa population ce que ne fait plus l’UE et qui représente la priorité de tout état. Elle avait déjà le contrôle de sa monnaie. Par ailleurs elle a cherché à protéger ses possédants et hommes d’affaires de l’inquisition fiscale européenne et de l'idéologie mondialiste oublieuse de l’histoire et de l’identite Des peuples. Elle souffrira donc un temps mais il certain qu’à long terme elle s’en trouvera mieux. Un bel exemple de ce que l’Europe ne fait pas. C’est un pro-Européen qui vous écrit cela.

  • arobase33
    arobase33     

    D’un point de vue britannique la GB a eu raison de se séparer de l’UE à long terme : elle peut ainsi assurer le contrôle de ses frontières et la protection de sa population ce que ne fait plus l’UE et qui représente la priorité de tout état. Elle avait déjà le contrôle de sa monnaie. Par ailleurs elle a cherché à protéger ses possédants et hommes d’affaires de l’inquisition fiscale européenne et de l'idéologie mondialiste oublieuse de l’histoire et de l’identite Des peuples. Elle souffrira donc un temps mais il certain qu’à long terme elle s’en trouvera mieux. Un bel exemple de ce que l’Europe ne fait pas. C’est un pro-Européen qui vous écrit cela.

  • MICMAU
    MICMAU     

    S'agissant de la politique européenne, l'Angleterre ne s'est jamais trompeé depuis deux siècles.
    Il faut remonter à Fontenoy pour les prendre en défaut!

Votre réponse
Postez un commentaire