En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

"C'est la fin d'un système où les sondages créent les favoris d'une élection"

"C&squot;est la fin d&squot;un système où les sondages créent les favoris d&squot;une élection"
 

Les instituts de sondage sont absents de la campagne de la primaire de la gauche, prévue les 22 et 29 janvier prochains. Il faut dire qu'après le Brexit, la victoire de Donald Trump et celle de François Fillon à la primaire de la droite, ces outils sont désavoués. Pour Philippe Moreau-Chevrolet, professeur à Sciences Po, les instituts de sondage vont devoir revoir leurs méthodes, et les hommes politiques devront cesser de se focaliser sur les courbes d'opinion.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire