En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
"C’est peut-être plus difficile de trouver de l’espoir en France que dans les pays en guerre"
 

Reporter de guerre indépendante, Anne Nivat, invitée de Radio Brunet ce vendredi, vient de publier son livre Dans quelle France on vit (éditions Fayard). Pour écrire son ouvrage, la journaliste est allée à la rencontre de Français vivant dans six villes en crise. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • domeo
    domeo     

    Bien que vous n'y soyez pas confrontée, votre cause de vous intéresser aux difficultés du peuple est tout à fait honorable ! Mais nul besoin de lire votre livre nous qui vivons la situation au quotidien entourés de gens à la situation précaire et touchés par le chômage ! Les castes de ce pays, avec un carnet d'adresses relationnelles, se trouvent à l'abri de tout celà. Mais il faut donner l'impression, d'avoir de la compassion pour le peuple. Belle démonstration théorique madame !

  • domeo
    domeo     

    Bien que vous n'y soyez pas confrontée, votre cause de vous intéresser aux difficultés du peuple est tout à fait honorable ! Mais nul besoin de lire votre livre nous qui vivons la situation au quotidien entourés de gens à la situation précaire et touchés par le chômage ! Les castes de ce pays, avec un carnet d'adresses relationnelles, se trouvent à l'abri de tout celà. Mais il faut donner l'impression, d'avoir de la compassion pour le peuple. Belle démonstration théorique madame !

  • Chomduc
    Chomduc     

    Merveilleuse Anne,vous avez tout pour vous;
    Vous êtes belle,intelligente,courageuse,pleine d'expérience;
    Cela nous change de certains journalistes ou polémistes aveugles et prétentieux.

Votre réponse
Postez un commentaire