En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le train déraillé à Brétigny, le 13 juillet 2013.
 

Des écoutes téléphoniques dévoilées par Mediapart laissent apparaître que la SNCF aurait délibérément laissé 350 trains rouler sur des "aiguillages pourris" et "non conformes" pendant au moins un an après le déraillement d'un train en gare de Brétigny, qui avait coûté la vie de sept personnes en 2013.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • strikler
    strikler     

    "une commission d'enquête parlementaire" ....lol.... composé des disciples du PS....bonne bouffe et bonne paye assurée.....

Votre réponse
Postez un commentaire