En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Un policier en plein entraînement de tirs. (Photo d'illustration).
 

Malgré la présence de plusieurs policiers, les frères Kouachi, auteurs de la tuerie contre la rédaction de Charlie Hebdo le 7 janvier 2015, ont pu prendre la fuite. Depuis, la police a effectué plusieurs changements dans ses méthodes d'entraînements et de communication.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • l'ingenu
    l'ingenu     

    entre le berretta 12 sd (pistolet mitralleur) et le sig Sauer sp2022 (pistolet semi-auto) qui utilisent l'un comme l'autre le calibre 9mm parabellum qui developpe environ 500 joules, il est clair qu'il est difficile de rivaliser avec des types qui emploient des armes chargées de munitions qui développent 2000 joules !
    rappelons qu'un fusil de chasse calibre 12 peut tirer des cartouches qui développent près de 3000 joules !
    la France n'a jamais bien compris l'importance de bien équiper son personnel et pourtant l'histoire démontre que c'est une composante qu'il ne faut pas négliger .

    La France a la police qu'elle mérite, c'est triste et encore si les gens savaient ....

  • skaia64
    skaia64     

    Notre police a systématiquement 10 ans de retard dans les moyens mis à sa disposition.

  • skaia64
    skaia64     

    Depuis quelques temps, la connexion à ces pages de commentaires est ultra difficile. Message d'erreur avec excuses du site. D'autres exemples ?

Votre réponse
Postez un commentaire