En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Chat torturé: "Les peines prévues par la loi sont suffisantes, mais elles doivent être appliquées" 

A kitten sits in his enclosure at a Buddhist temple in the suburbs of Shanghai on December 3, 2015. A monk named Zhi Xiang has given shelter to some 100 stray cats and dogs at the Bao'en temple, because 'I can't see them die. I know I cannot offer them a good life here, but at least I can keep them alive', Xiang explains. AFP PHOTO / JOHANNES EISELE 
JOHANNES EISELE / AFP
 

Chevelu, un chat errant de Draguignan, a été torturé et tué dans la nuit de mardi à mercredi par un groupe de personnes. Me Eric Alligné, avocat spécialisé dans les droits des animaux, explique à RMC.fr les peines que pourraient encourir les tortionnaires.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • rouecool@yahoo.fr
    rouecool@yahoo.fr     

    "Il y a souvent des actes "très horribles".
    On découvre énormément de choses en lisant les informations du net, notamment BFM TV, par exemple qu'il existe des actes "un peu horribles" ou "légèrement horribles" !

  • val dusud
    val dusud     

    ça fait 3 jours que je pense à cette terrible et abominable fait divers ! Ignoble et tellement barbare.
    Il faut que les témoins parlent !!! Même si la justice ne veut pas donner de prison ferme, il faut au moins montrer les visages de ces pourritures ainsi que leur nom avec en prime une amende de 30 000 € ! oui même s'ils ne peuvent pas payer, leur mettre une dette à vie sur leur tête ! qui pourrait supporter de voir son animal subir autant d'horreur ? pas moi ! je ferai certainement ma justice.

Votre réponse
Postez un commentaire