En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Colère des fonctionnaires: "Il y a un vrai ras-le-bol des professeurs"
 

Les représentants de la fonction publique se sont réunis ce jeudi. Plusieurs syndicats envisagent en octobre l'organisation d'une journée de mobilisation contre les réformes annoncées.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Sebaca
    Sebaca     

    Et nos enfants !!! Tout le monde s'en fou !!! 50% des profs planqués dans des bureaux administratifs ou syndicats à se persuader que leur fonction, le cul sur une chaise loin des élèves est utile, et 6 mois de vacances dans l'année sur le dos des Français, ce n'est pas comme cela que nos enfants sauront compter, écrire et au moins parler l'anglais dès le plus jeune âge (sans parler de notre budget qui, au lieu d'aller dans les salles de classe disparaît dans les poches de ces bureaucrates). Aux boulots les 1 000 000 de profs et avec 5-6 semaines de vacances, comme tout le monde !!!!

  • Sebaca
    Sebaca     

    Et nos enfants !!! Tout le monde s'en fou !!! 50% des profs planqués dans des bureaux administratifs ou syndicats à se persuader que leur fonction, le cul sur une chaise loin des élèves est utile, et 6 mois de vacances dans l'année sur le dos des Français, ce n'est pas comme cela que nos enfants sauront compter, écrire et au moins parler l'anglais dès le plus jeune âge (sans parler de notre budget qui, au lieu d'aller dans les salles de classe disparaît dans les poches de ces bureaucrates). Aux boulots les 1 000 000 de profs et avec 5-6 semaines de vacances, comme tout le monde !!!!

  • machin
    machin     

    Encore ceux qui ont la protection contre le licenciement ; si ils ne sont pas contents de leur sort , ils peuvent venir dans le privé ou d'après eux les salaires sont plus hauts ;
    Toujours les memes dans la rue, fonctionnaires, SNCF, EDF, CGT les protégés de la nation....j'oubliais bien sur l'éducation .

Votre réponse
Postez un commentaire