"Comme le disait le Général de Gaulle: 'les Français sont des veaux'! Dans 6 mois, ils regretteront François Hollande!"
 

Pour Eric Brunet, "les Français regretteront Hollande dans 6 mois". D'accord? Pas d'accord? Votez, donnez votre opinion et écoutez "Radio Brunet" dès 13h sur RMC! "Comme le disait le Général de Gaulle: 'les Français sont des veaux'! Dans 6 mois, ils regretteront François Hollande!"

Newsletter RMC

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • EST90
    EST90     

    Son impopularité ne tient pas à ce qu'il a fait ou pas, ça tient uniquement à sa personne.

    Ce type n'a aucune stature, incapable de prononcer un discours, dépourvu de personnalité, il n'est que dans le paraître (regardez comme à chaque fois il cherche les caméras)

    Il représente le franchouillard à l'étranger, et quand on observe ses déplacements, il est toujours mis à l'écart.

    En conclusion, une honte pour l'image du pays.

    cmarcc
    cmarcc      (réponse à EST90)

    Tout a fait d'accord. En fait, les dirigeants politiques des pays étrangers l'aiment bien car il leur parait relativement insignifiant donc inoffensif.

    cmarcc
    cmarcc      (réponse à EST90)

    Tout a fait d'accord. En fait, les dirigeants politiques des pays étrangers l'aiment bien car il leur parait relativement insignifiant donc inoffensif.

  • marineputine
    marineputine     

    a part insulter les francais et la FRANCE toute l annee il fait qui le brunet ??

  • marineputine
    marineputine     

    a part insulter les francais et la FRANCE toute l annee il fait qui le brunet ??

  • Odine
    Odine     

    Regretter Hollande c'est une blague !! la seule chose que l'on peut regretter le concernant est de l avoir placé à la tête du pays.

  • Guido Braceletti
    Guido Braceletti     

    François Hollande n'a pas mené la politique qu'il avait prévue car les frondeurs se sont dressés sur son chemin ; Macron n'aura pas ce soucis car ses réformes auront le soutien du centre et de la droite voir même du centre-gauche : on voit bien que les investitures se font dans le consensus et pas dans l'opposition pure et dure sauf avec les extrêmes ; en bref Macron a de bonnes chances de réduire le chômage même si l'opposition syndicale descend dans la rue.

Votre réponse
Postez un commentaire