En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les dégâts causés par un cyclone, sur un atoll des Iles Marshall, dans le Pacifique, en mars 2014 (photo d'illustration).
 

Les négociateurs de la COP21 doivent rendre leur copie ce samedi, en espérant qu'ils aient réussi à s'entendre sur le texte du futur accord. RMC a rencontré ceux qui sont parmi les plus menacés par le réchauffement climatique : les habitants des îles du Pacifique, aux premières loges du dérèglement de la planète.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • rienafoutre
    rienafoutre     

    trop petits pour les ressources naturelles, trop pauvres pour être des consommateurs, le grand capital n'en veut pas.

  • rienafoutre
    rienafoutre     

    trop petits pour les ressources naturelles, trop pauvres pour être des consommateurs, le grand capital n'en veut pas.

  • theclone
    theclone     

    pour Hollande ce ne sont que des "sans dents".....

  • theclone
    theclone     

    "les petits États du Pacifique prient pour que les grands s'entendent" ............ ils sont vraiment naïfs !!!!!

  • ocean
    ocean     

    ils ont besoin de sous pour dévelloper leurs pays , question de survie

Votre réponse
Postez un commentaire