En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
C'est dans cette maison qu'a grandi Andreas Lubitz
 

REPORTAGE. Andreas Lubitz, le copilote allemand de l'Airbus A320 de Germanwings, est désormais fortement soupçonné d'avoir volontairement précipité l'appareil sur la montagne. Une information qui a bouleversé Montabaur, la ville où le jeune homme a passé son enfance.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • franchouillard
    franchouillard      

    je dirais pas que c'est un meurtrier mais un déséquilibrer que la compagnie a laiser voler étant pourtant aux courant de son état donc je dirais que la compagnie et responsable et des tete doivent rendre des compte et etre condamner

  • Sonate12
    Sonate12     

    A propos de la fuite dans le NY Times, heureusement qu'elle a eu lieu sans cela aurions nous eu la révélation dans la conférence de presse de ce qui résulte de l'audition de la boîte noire ? Pas sûr, on nous aurait caché une partie de la vérité. A considérer la personne ayant pris cette initiative comme un "lanceur d'alerte".

    Moustacheettrotinette
    Moustacheettrotinette      (réponse à Sonate12)

    Et après ça, certains veulent nous faire croire qu'il n'y a jamais aucun complot pour cacher des faits.
    Celui qui a révélé ce qu'il s'est passé, a certainement compris que s'il ne le faisait pas, il y avait une volonté de cacher.

  • aslane
    aslane     

    L'enquête officielle n'est même pas faite , que tout le monde croit le journal Bild ,genre "Ici Paris " !

  • sasie
    sasie     

    Si réellement cet homme était soigné depuis 6 ans pour une grave dépression nerveuse, il n'aurait jamais dû avoir le droit de piloter !

  • sichri
    sichri     

    Quel titre !
    Et la présomption d'innocence, qu'en faites-vous ?

Votre réponse
Postez un commentaire