En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Malgré les annonces de Manuel Valls, les agriculteurs ne semblent pas vouloir cesser leur mouvement.
 

La FNSEA, premier syndicat agricole français, se réunit ce jeudi au lendemain des annonces du Premier ministre d'une baisse des charges sociales, pour décider des suites à donner au mouvement de grogne des agriculteurs. Malgré ce geste du gouvernement, la base ne semble pas décidée à stopper le mouvement.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Christyan
    Christyan     

    Attention Manuel , si toi pas gentil , toi vas aussi finir dans la mare glacée !!

  • ocean
    ocean     

    les petits commercants , les petites P M E , on fait quoi pour eux qui subissent aussi la conjoncture

  • sipernovache
    sipernovache     

    Valls 13 000€ net mensuel hors prime et à cotés ce qui triple au minimum son revenu alors que la majorité des agriculteurs triment 7 jours sur 7 pour la moitié du SMIC .....

    jackie
    jackie      (réponse à sipernovache)

    pour nos pauvres agriculteurs c est environ 1200 euros par mois

  • Marie.du.65
    Marie.du.65     

    Qu'ils ne lâchent rien, je suis d'accord. Au moins, ils ont un peu plus de tripes que les salariés atones. Par contre, je ne comprends pas quel est le rôle de la FNSEA dont le patron, est à la tête de plusieurs entreprises agro-industrielles, celles-là même qui étranglent les agriculteurs et les ruinent. Je ne comprends pas non plus ce que font des agriculteurs dans un syndicat FNSEA/FDSEA, à part faire de la politique, et se tirer une balle dans le pied.

    LeFrançais-ral.ouf
    LeFrançais-ral.ouf      (réponse à Marie.du.65)

    Et avec cet inadmissible traité TAFTA, discuté en douce par on ne sait qui, les agriculteurs vont disparaitre, c'est pour cela que les irresponsables européens ne veulent RIEN FAIRE.

Votre réponse
Postez un commentaire