En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
"La marge est tellement courte que si je n'arrive pas à augmenter mon produit à la sortie, je meurs", explique sur RMC le directeur d'un abattoir. (Photo d'illustration)
 

RMC s'est rendue dans un abattoir de la Somme, alors que les abatteurs sont accusés de faire des marges sur le dos des éleveurs.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • D'D103
    D'D103     

    Le consommateur paye un max pour une viande française. Les éleveurs sont étranglés, les abatteurs ne payent pas les bêtes au juste prix et considèrent que plus ils seraient asphyxiés, les ateliers de découpe et les vendeurs de détails ne peuvent faire mieux. Le personnel est trop cher et les charges plombent leur résultat. Mais entre un prix de départ à 4 € et une arrivée à 25 ou 30 € de moyenne? QUI SE GAVE ?

Votre réponse
Postez un commentaire