En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Depuis le début de l'année, près de 300.000 migrants sont arrivés en Grèce
 

REPORTAGE - L'Union européenne a adopté mardi, au forceps, une répartition de 120.000 réfugiés, mais au prix d'une fracture avec plusieurs pays de l'Est hostiles à ce mécanisme de solidarité entre Européens. Au cœur des discussions et des négociations, entre autres: la mise en place de "hot spots" aux frontières de l'UE, et notamment en Grèce.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • sortilege
    sortilege     

    pipeau , depuis le début ,nous faisons la carpette ,ils se savent en position de force et imposeront leur destination !!!!! ne nous prenez pas pour des jambons !!!!!!!!!!!!

  • bibifricotin
    bibifricotin     

    les passeurs agissent en toute impunité sur les bateaux qui arrivent à Athènes

Votre réponse
Postez un commentaire