En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Après la démission d'Emmanuel Macron, François Hollande a appelé ses ministres à s'engager dans une "action collective".
 

Désormais "libre", Emmanuel Macron n'est pas encore candidat mais prépare un projet clairement destiné à l'élection présidentielle. Un nouveau coup dur pour François Hollande à quelques mois de la fin de son mandat mais pas une trahison assure l'un de ses soutiens, le député PS Arnaud Leroy invité de Radio Brunet mercredi. 

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • domeo
    domeo     

    Comme la gauche ne possède aucun candidat susceptible d'être élu en 2017 elle nous présente un MACRON qui ne serait plus tout à fait socialiste !!! Les français ne s'y laisseront pas prendre !!! La gauche rêve que MACRON soit élu. C'est moindre mal par rapport à un candidat de vraie droite. Quelle comédie vont-ils encore nous dévoiler???

Votre réponse
Postez un commentaire