En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Dépistage du Sida: "si elle me dit qu'elle ne l'a pas, je la crois"
 

Le Sidaction débute ce vendredi. L'occasion de rappeler l'importance du dépistage. Pas une évidence pour beaucoup d'étudiants: 73% d'entre eux déclarent ne pas se faire dépister systématiquement quand ils changent de partenaire.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • loret
    loret     

    Bonjour,

    Je ne comprends pas les raisons pour lesquelles tout le monde veut enterrer le vaccin contre le SIDA mis au point à Marseille. Un premier test prometteur a eu lieu sur 48 personnes, et un autre va avoir lieu sur 400 personnes à Rome.....Le CNRS défend un autre projet et l agence contre le sida défend aussi ses recherches. Personne ne pense aux millions de malades concernés, alors qu il s agit d un véritable espoir pour les malades.

  • loret
    loret     

    Bonjour,

    Je ne comprends pas les raisons pour lesquelles tout le monde veut enterrer le vaccin contre le SIDA mis au point à Marseille. Un premier test prometteur a eu lieu sur 48 personnes, et un autre va avoir lieu sur 400 personnes à Rome.....Le CNRS défend un autre projet et l agence contre le sida défend aussi ses recherches. Personne ne pense aux millions de malades concernés, alors qu il s agit d un véritable espoir pour les malades.

Votre réponse
Postez un commentaire