En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Des députés français rencontrent Assad: "En Syrie à l'heure actuelle c'est soit Daesh, soit Bachar"

Jean-Frédéric Poisson
 

Jean-Frédéric Poisson, député des Yvelines et président du Parti Chrétien-Démocrate, Xavier Breton, député Les Républicains de l'Ain et Véronique Besse, députée de Vendée et membre du Mouvement pour la France rencontrent ce mercredi le président syrien, Bachar al-Assad, à Damas.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • strikler
    strikler     

    La sonnette d’alarme avait été tirée officiellement en mars 2015 par le coordinateur de l’UE pour la lutte contre le terrorisme, Gilles de Kerchove. Il avait appelé à la vigilance face au risque d’infiltration en Europe de djihadistes se faisant passer pour des réfugiés, en particulier face aux flux venant de Syrie et d’Irak, mais aussi de Libye. Maintenant l’État islamique revendique déjà 4000 infiltrés.

  • norton_13
    norton_13     

    donc quand hollande, valls et fabius demandent le départ immédiat d'Assad, qu'est-ce qu'on peut en conclure ?

  • jackie
    jackie     

    il faut soutenir Bachar c est sur pour vainctre Daesh. quand hollande le comprendra t il ??????

  • jackie
    jackie     

    il faut soutenir Bachar c est sur pour vainctre Daesh. quand hollande le comprendra t il ??????

  • supernova
    supernova      

    Al Assad doit être aidé. On doit réparer le bordel que l on a foutu.

    strikler
    strikler      (réponse à supernova )

    on va le prendre en tant que réfugié Syrien, ce gouvernement est suffisamment stupide pour le faire .....

    ocean
    ocean      (réponse à supernova )

    il faut en parler à MR HOLLANDE qui ne veut pas en entendre parler

  • strikler
    strikler     

    "choix politique: en Syrie à l'heure actuelle c'est soit Daesh, soit Bachar"....... dans les 2 cas le sang sera rouge ......

Votre réponse
Postez un commentaire