En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

"Dire que ma fille vaut 55.000 euros, c'est révoltant!", dénonce la mère d'une victime de l'attentat de Nice

"Dire que ma fille vaut 55.000 euros, c'est révoltant!", dénonce la mère d'une victime de l'attentat de Nice
 

Peut-on mettre un prix sur une vie brisée? C'est la question que posent aujourd'hui plusieurs familles de victimes de l'attentat de Nice. L'une d'elle va déposer une requête devant le tribunal de Créteil pour contester le montant d'indemnisation qu'elle a reçu. RMC a rencontré Anne Murris, qui a perdu sa fille de 27 ans, Camille, dans l'attentat.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire