En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Retrouvez Bourdin & Co avec Jean-Jacques Bourdin jusqu'à 9 heures.
 

Ce lundi, Me. P. Gontard a défendu les parents qui ont acheté un bébé à Marseille. C. Régnard a soutenu la réforme pénale de C. Taubira. P. Mennucci a appelé à un vote au Parlement sur l’intervention en Syrie. 8h35 : NKM.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

13 opinions
  • mikileranger
    mikileranger     

    Mr Bourdin j'ai eu le loisir d'écouter votre émission pour la première fois, émission dont l'invitée était NKM et j'ai été sidéré. En tant que parisien critique, j'avais à cœur de savoir ce qu'elle avait à proposer. Elle exposait les prémices de son projet pour Paris et vous n'avez eu de cesse de l'interrompre à tout bout de champs sans cause réelle et sérieuse. Vos interventions incessantes étaient inutiles et ne facilitaient la compréhension des propos tenus. Je dois dire que votre interlocutrice a eu beaucoup de patience et de courtoisie pour accepter une telle situation. Il y a longtemps que je me serais levé et j'aurais quitté un micro où il est impossible de parler sereinement sans être interrompu par un "roquet". Votre notoriété par les années passées à RTL ne vous autorisent pas à vous comporter de la sorte. Personne ne vous a indiqué qu'il fallait laisser s'exprimer vos interlocuteurs et qu'il est discourtois d'interrompre à tout va les personnes dans leurs propos? Préparez une cinquantaine de questions et posez-les en écoutant la réponse complète de l'interlocuteur et rebondissez par une autre question si nécessaire. Mais votre façon de faire est d'une puérilité désarmante. On dirait un gamin qui ne comprend pas tout ce qu'une grande personne lui dit et qui l'interrompt sans cesse en l'interrogeant.
    Autre chose: Vous avez dans votre équipe du matin un jeune collaborateur qui ne cesse de glousser à qui mieux mieux tel un dindon et c'est particulièrement agaçant. La bonne humeur qui doit être affichée dans une matinale n'implique pas qu'on rit sans raison de façon compulsive et maladive dans un micro, ça sonne faux et c'est irritant. Point positif de votre émission: vous abordez sans complexe tous les sujets qui font l'actualité et vous donnez la parole à tous. Encore faut-il que cela ne devienne pas le mur des lamentations! A vous de jouer; ces critiques n'entament en rien le côté sympathique et humain de votre personne.

  • QUINCAP
    QUINCAP     

    Ils sont très religieux, mais ils se trompent : le seul DIEU qui existe ne veut pas que l'on cache les créatures qu'il a crées, il les a crées pour qu'elles soient heureuses, vivent, profitent toutes de ce qu'il a crée autour, pour notre bien être, notre bonheur, Dieu on l'a dans son coeur, et une religion qui a besoin de faire autant de bruit d'esbroufe pour s'imposer , est une religion qui décline, qui à peur de disparaître , peur du lendemain, laissez les se montrer, puisqu'ils le veulent, ils se fatigueront bien un jour...cela n'engage que moi, pauvre créature.....

  • double bagger
    double bagger     

    jj arrêtez de coupez la parole a vos interlocuteurs nous n' arrivons pas a l'entendre.Vous etiez pas comme ça avant?

  • karnac
    karnac     

    Ce qui est marrant sur ce site , c'est que la grande majorité des internautes est à l'opposé des sensibilités politiques du RMC Talk !

  • sortilege
    sortilege     

    je dis ça ne sert à rien sur la consultation des élus pour la syrie si ils ne transmettent pas l'avis du peuple je le met ici car dans l'article référent il a déjà été censuré 3 fois!

  • L ESTRANGER
    L ESTRANGER     

    Mon cousin de Djbeil/Byblos vivant au Liban me rappelle avec constance l'enjeu stratégique dont le Liban est susceptible de faire les frais, la frontière maritime avec Israël n'étant pas fixée, ni internationalement reconnue, alors que des forages sont en cours dans cette zone maritime disputée et les réserves susceptibles d'être gigantesques !

  • L ESTRANGER
    L ESTRANGER     

    Et si, en cherchant bien, les véritables enjeux en Syrie étaient tout autres ? Merci, messieurs les analystes et autres experts de RMC de répondre. Il faut aussi savoir que les "frontières maritimes" entre le Liban, Israël, Chypre, une partie de la Turquie et la Syrie et de la Grèce... ne sont pas internationalement reconnues ni fixées, concernant l'exploration des énormes gisements avérés de gaz sous-marin. (Le groupe Total est partie prenante à ceux-ci). C’est parce qu’elle se trouve au coeur de la plus colossale réserve de gaz de la planète que la Syrie posée sur une plaque tectonique énergétique est l'objet de toutes les convoitises. La « révolution syrienne » est un paravent médiatique masquant l’intervention militaire occidentale à la conquête du gaz. L’attaque médiatique et militaire à l’encontre de la Syrie est directement liée à la compétition mondiale pour l’énergie. En juillet 2011, l’Iran a signé divers accords concernant le transport de son gaz via l’Irak et la Syrie. Par conséquent, c’est désormais la Syrie qui devient le principal centre de stockage et de production, en liaison avec les réserves du Liban (Israël et Chypre sont sur la même zone avec Grèce et Turquie). C’est alors un tout nouvel espace géographique, stratégique et énergétique qui s’ouvre, comprenant l’Iran, l’Irak, la Syrie et le Liban. Les entraves que ce projet subit depuis plus d’un an donnent un aperçu du niveau d’intensité de la lutte qui se joue pour le contrôle de la Syrie et du Liban. Elles éclairent du même coup le rôle joué par la France, qui considère la Méditerranée orientale comme sa zone d’influence historique (mandat de la SDN -société des nations- à la France sur la Syrie et le Liban, les Anglais avaient le mandat sur l'Iraq et la Palestine après le démantèlement de l'Empire Ottoman à la fin de la guerre de 1914/18), devant éternellement servir ses intérêts, et où il lui faut rattraper son absence depuis la Seconde Guerre mondiale. En d’autres termes, la France veut jouer un rôle dans le monde du gaz où elle a acquis en quelque sorte une « assurance maladie » en Libye et veut désormais une « assurance-vie » à travers la Syrie et le Liban. (…) L’empressement de la coalition Otan-Etats-Unis-France à mettre fin aux obstacles qui s’élevaient contre ses intérêts gaziers au Proche-Orient, en particulier en Syrie et au Liban, réside dans le fait qu’il est nécessaire de s’assurer la stabilité et la bienveillance de l’environnement lorsqu’il est question d’infrastructures et d’investissement gaziers. La réponse syrienne fût de signer un contrat pour transférer vers son territoire le gaz iranien en passant par l’Irak. Ainsi, c’est bien sur le gaz syrien et libanais que se focalise la bataille. Quand Israël a entrepris l’extraction de pétrole et de gaz à partir de 2009, il était clair que le Bassin méditerranéen était entré dans le jeu et que, soit la Syrie serait attaquée, soit toute la région pourrait bénéficier de la paix, puisque le XXIe siècle est supposé être celui de l’énergie propre. Selon le Washington Institute for Near East Policy (Winep, le think tank de l’Aipac), le Bassin méditerranéen renferme les plus grandes réserves de gaz et c’est en Syrie qu’il y aurait les plus importantes. La révélation du secret du gaz syrien fait prendre conscience de l’énormité de l’enjeu à son sujet. Qui contrôle la Syrie pourrait contrôler le Proche-Orient gazier du futur. » Pourquoi l'enjeu géostratégique n'est jamais évoqué ? Prof.

  • 234444
    234444     

    mr bourdin ce serait bien d'écouter votre interlocuteur plutôt que de couper la parole sans cesse ! on aimerait entendre ce que vos invités ont à dire plutôt que vos tentatives de les désarçonner intempestivement

  • dany17
    dany17     

    FHOLLANDE est au plus vas , il ne représente plus grand chose . L'assemblée nationale ne représente que 50% des français .comment voulez vous que le France tourne rond ?

  • L ESTRANGER
    L ESTRANGER     

    Jean-Pierre Chevènement, homme plein de bon sens et de sagesse lucide a déclaré hier : «Je ne pense pas que la France a intérêt à entrer dans une guerre de religion», a déclaré l'ancien ministre de la Défense Jean-Pierre Chevènement, «il eût mieux valu privilégier une posture de négociations et faire de la France un intermédiaire entre les camps qui s'opposent dans ce qui est une véritable guerre civile intercommunautaire». C'est ce que disent tous les Patriarches orientaux, toutes obédiences confondues : Maronites, Melkites, Orthodoxes, Chaldéens, Syriaques, Arméniens,de même que les Druzes, Ismaëlites, Kurdes.... Il eût mieux valu pour "notre" (hélas) président "va-t-en guerre" d'avoir eu un homme d'expérience comme lui en tant que conseiller politique ! Celà aurait permis que la parole de la France ne soit pas déconsidérée par la communauté internationale dont Hollande est désormais la risée, par son suivisme à tout crin des USA et le petit garçon d'Obama voulant jouer dans la cour des grands dont il n'a que le costume bien trop ample pour lui. Prof.

Lire la suite des opinions (13)

Votre réponse
Postez un commentaire