En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Alexandre Del Valle, ce mercredi chez Eric Brunet.
 

Le géo-politologue Alexandre Del Valle a pointé du doigt ce mercredi sur RMC la responsabilité des États-Unis dans l'éclosion de Daesh, naît sur les cendres du conflit irakien et qui a pu se développer en raison du retrait mal préparé de l'armée américaine.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

28 opinions
  • skaia64
    skaia64     

    A vrai dire, la situation au moyen orient est si compliquée que plus grand monde ne s'y retrouve. Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'attitude de certains pays est plutôt trouble (Turquie, USA entre autres). A cela s'ajoute le fait que nous avons souvent le sentiment que l'on nous ment sur les enjeux de ce conflit. Comment se faire une opinion ?

  • ducayou
    ducayou     

    et avant lui bush pere et fils !!! saddam etait peut etre un tyran mais compare a daesh c etait un enfant de choeur !!! il s est passe la meme chose en lybie avec sarko et maintenant notre chef de guerre veut faire pareil avec bachar mais quand aura t on des gens competents pour diriger ?????

  • BJP
    BJP     

    Oui sa responsabilité est ECRASANTE
    Son second mandat est particulièrement calamiteux et désastreux pour l'humanité. Nous en remettrons nous ? Pas sûr et si oui cela prendra beaucoup de temps, plusieurs générations devront souffrir des inconséquences de certains "responsables" politiques et en particulier d'Obama

  • MANENTIAL
    MANENTIAL      

    il vient de atlantico ce torchon d'extreme droite

    MANENTIAL
    MANENTIAL       (réponse à MANENTIAL )

    conseil de surveillance lagardere.....

  • titi80
    titi80     

    Et aussi la France à été irréprochable !!!

  • titi80
    titi80     

    il a au moins eu le mérite à l'instar des pays européens lâche (y compris le france) de faire le sale boulot comme d'habitude..............

  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    SILENCE ETRANGE

    Adieu RMC. Le politologue Thomas Guénolé a été viré vendredi de la chaîne où il tenait une chronique quotidienne dansBourdin direct depuis mars dernier. En cause : sa chronique du 17 novembre sur les défaillances de la brigade d'intervention de la police judiciaire lors des attentats du 13 novembre. Comme nous le racontions ici, Guénolé assurait que "les brigades d’intervention manquaient gravement d’hommes et de moyens" et que "plusieurs policiers n’avaient ni gilets pare-balles lourds, ni casques lourds".
    Selon lui – et La Lettre A d’où il tirait ses informations – seuls trois fonctionnaires étaient de garde ce soir-là à la BRI. Or, comme nous l’expliquait le secrétaire général adjoint et porte-parole du syndicat Unite SGP police FO, Nicolas Comte, 12 fonctionnaires étaient également d’astreinte. Ces derniers ont par ailleurs obligation d’habiter à proximité du siège de la police judiciaire. La chronique de Guénolé avait suscité de vives réactions et notamment de la part de Marie-Emmanuelle Assidon, conseillère spéciale du ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve mis en cause par le politologue.
    Contacté par @si, Guénolé confirme son licenciement : "le directeur de la rédaction de RMC Philippe Antoine m’a téléphoné vendredi, et dimanche soir j’ai reçu un mail me confirmant que j’étais viré. Mais comme je n’ai pas reçu de courrier formel, je me suis tout de même rendu dans les locaux de la radio ce matin histoire de ne pas être en faute. On m’a refusé l’accès au plateau. Je peux donc dire officiellement ce matin que j’ai été viré de RMC."
    Guénolé en profite pour revenir sur notre article qu’il juge abusif : "j’ai signalé trois fonctionnaires de garde et vous évoquez 12 fonctionnaires supplémentaires d’astreinte. Je ne vois pas en quoi mon information est erronée. De garde et d’astreinte, ce n’est pas la même chose. De même, je dis dans ma chronique que si ces accusations de dysfonctionnement sont fausses, elles doivent faire l’objet d’une commission d’enquête parlementaire pour laver de tout soupçon les dirigeants de notre police et des services secrets ainsi que le ministre de l’Intérieur. C’est bien la preuve que je ne considérais pas ces accusations comme vérifiées." La preuve aussi que RMC n'a pas apprécié.

  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    POUR VAINCRE L' ISLAMISME

    une réforme de l' islam s' impose rapidement pour le rendre compatible avec la République !

    un drapeau ne suffit pas......


    combien de drapeaux dans les banlieues vendredi ?
    RMC va-t-elle y envoyer ses équipes de reportage ???

    CHICHE !

  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    POUR VAINCRE L' ISLAMISME

    une réforme de l' islam s' impose rapidement pour le rendre compatible avec la République !

    un drapeau ne suffit pas......


    combien de drapeaux dans les banlieues vendredi ?
    RMC va-t-elle y envoyer ses équipes de reportage ???

    CHICHE !

  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    POUR VAINCRE L' ISLAMISME

    une réforme de l' islam s' impose rapidement pour le rendre compatible avec la République !

    un drapeau ne suffit pas......


    combien de drapeaux dans les banlieues vendredi ?
    RMC va-t-elle y envoyer ses équipes de reportage ???

    CHICHE !

Lire la suite des opinions (28)

Votre réponse
Postez un commentaire