En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
000_M77XP.jpg
 

Le gendarme des télécoms, l'Arcep, veut que les opérateurs mobiles améliorent leur couverture réseau. Mais à cette extension du domaine des ondes électromagnétiques, il y a des victimes collatérales: les "électrosensibles", des personnes qui déclarent souffrir d'un syndrome d'électro-hypersensibilité (EHS). Un ensemble de troubles qui serait dû à l'exposition aux ondes. Pour y échapper, certains se réfugient dans des "zones blanches" qui se raréfient aussi vite qu'augmente la couverture réseau… Sophie, des électro-sensibles de France, dit souffrir d'EHS. Elle témoigne pour RMC.fr.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Merdasoft
    Merdasoft     

    Je doute de la réalité médicale de cette EHS . Je pense qu'ils sont plutôt "à la masse" et que cela relève de la psychiatrie.

Votre réponse
Postez un commentaire