En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Guy Mamou-Mani, président du Syntec-Numérique, ce vendredi dans Bourdin Direct.
 

Le secteur du numérique, en plein boom, créé chaque année 10.000 emplois en France. Et pourtant, il n'arrive pas à embaucher suffisamment. Le représentant des entreprises du numérique lance un appel sur RMC: "Il y a du boulot dans le numérique, lancez-vous !".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • BLACKJAK
    BLACKJAK     

    Il nous fait marrer Mr Guy Mamou-Man avec la difficulté de trouver des candidats aux métiers du numérique. Les formations au niveau scolaire sont difficile faute de matériel performant disponible et de professeur de pointe. Du reste une fois la formation passé il demande de l'expérience professionnelle ce qui de fait est un nouveau frein à l'embauche. Et pour finir la plupart du temps il faut passer par des écoles privées pour avoir la formation + le système de réseau et d'influence pour être sur de trouver du boulot à la sortie de formation. Et bien sur la formation coute environ prêt de 4000 euro l'année. Alors hormis les richoux avec papa et maman qui signent les chèques, même si l'on a envie de se lancer, ce n'est même pas la peine...

  • chopaul
    chopaul     

    C'est formidable, pour nos 5 millions de chômeurs.

    johnfr
    johnfr      (réponse à chopaul)

    plutôt 20 Millions

    chopaul
    chopaul      (réponse à johnfr)

    Faut pas abuser, entre 5 et 10 millions grand maxi. Mais 20 millions de pauvres environs, je serais d'accord avec vous. Mais bon, tout cela se savait depuis les années 70, une politique délirante s'en est suivie, jusqu'à nos jours.

  • johnfr
    johnfr     

    entretien collectif avec 100 pékin pour 2 postes avec fixe de 800 € + variables non plafonné + des objectifs qui ne sont réalisable car nouveau poste , on connaît la chanson , avec un contrat unique cà sera encore mieux ^_^

Votre réponse
Postez un commentaire